Après Xynthia : les zones à risques en Charente-Maritime

En Charente-Maritime, contrairement à la Vendée, les différentes zones à risques sont plus difficiles à limiter et il subsiste encore, à ce jour, dans certaines communes, des "zones oranges" qui doivent faire l’objet d’une expertise plus approfondie afin de déterminer si elles deviendront des "zones jaunes" ou des "zones noires". Donc c’est en ce sens que tout n’est pas encore fixé.

La commune de Charron, dans le Nord du département, a subi de gros dégâts le 28 février :  jusqu’à pratiquement 2 mètres d’eau dans certaines habitations.  Je me suis rendue le 5 mars sur la commune de Charron et j’y suis retournée le 5 avril, voici 2 photos permettant de comparer la situation à un mois d’intervalle.

Entre Bourg Chapon et Charron, vue depuis La Loge

Le 5 mars 2010
Bourg Chapon, Charente-Maritime, 05/03/2010 Inondations Xynthia

Le 5 avril 2010
Route entre Bourg Chapon et Charron (17) 5 avril 2010

Photos Marie-Sophie Bock-Digne pour Planète Vivante

Cartographie des zones à risques à Charron (zones noires et jaunes)

Source : Préfecture de Charente-Maritime

Comparaison possible avec la carte de suivi des inondations du SERTIT, Service de cartographie rapide. La mission du SERTIT (Le Service Régional de Traitement d’Image et de Télédétection) est situé dans l’Ecole Nationale Supérieure de Physique de l’Université Louis Pasteur à Strasbourg. Son objectif est d’extraire et de mettre en forme de l’information à partir des données produites par les systèmes d’observation de la Terre. Il est spécialisé dans l’analyse de données de télédétection de crise. Il est soutenu par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et produit des cartes lors de catastrophes majeures, dans le cadre de la charte internationale (depuis le début 2010 cyclone et inondations à Wallis et Futuna, séisme du 12 janvier en Haïti…).

Cartographie de la commune de Charron, Charente-Maritime, suivi des inondations, surfaces inondées détectées à partir d’une image Kompsat-2 (1m) acquise le 5 mars 2010 à l’échelle 1:5 000 (Image Kompsat-2 (1m) en couleurs naturelles acquise le 05 mars 2010)

Source : SERTIT, Service de cartographie rapide

Cette image peut être ouverte dans Google Earth (kml)

Carte d’impact d’inondation sur l’île de Ré (Charente-Maritime) : surfaces inondées détectées sur une image SPOT 4 (10m) acquise le 2 mars 2010, échelle 1:35 000 sur fond d’Image SPOT 5 (2.5m) en couleurs naturelles acquise le 18 août 2009.

Source : SERTIT, service de cartographie rapide

Sur l’île de Ré, la commune de Ste Marie de Ré possède une partie de son territoire en zone jaune (zone submergée à prescriptions spécifiques) ; La Flotte, une zone noire et 2 zones jaunes comme le montre la carte ci-dessous :

Source : Préfecture de Charente-Maritime

La commune de Saint-Clément-des-Baleines comprend également une zone jaune en raison de la destruction d’une partie de la digue de Martray dont la conséquence a été l’inondation des habitats situés derrière cette digue.


Source : Préfecture de Charente-Maritime

Ile de Ré, Digue du Martray le 1er Mars 2010

Photo J.-P. Pichot

La commune de Loix comportent des zones noires et jaunes ainsi qu’une zone orange, dangereuse donc à expertiser de nouveau avant classement définitif.

Source : Préfecture de Charente-Maritime

A voir également la commune de Sainte-Marie-de-Ré.

L’île d’Oléron n’a pas été épargnée non plus par la submersion marine comme le montre l’extrait de la carte du SERTIT, ainsi que les estuaires de la Charente et de la Seudre.

Carte d’impact d’inondation – Secteur Ile d’Oléron et estuaires de la Charente et de la Seudre, Charente-Maritime

Impact des inondations, surfaces en eau et terrains fortement humides détectés sur une image SPOT 5 (2.5m) acquise le 5 mars 2010 ; Echelle 1:75 000 sur fond Images SPOT 5 (2.5m) en couleurs naturelles acquises le 5 mars 2010 et le 18 août 2009, et Landsat 7 ETM+ (14.25m) acquise le 1er juillet 2001.
Photo de l’inondation à Boyardville (île d’Oléron)
Source : Forum "Pêche au bar.com"
Carte des zones noires de la commune de Saint-Trojan-les-Bains (Oléron)
Carte des zones noires et jaunes des communes de Saint-Georges d’Oléron, Saint-Pierre d’Oléron et Boyardville (Oléron)
Carte des zones noires, oranges et jaunes sur les communes de Châtelaillon et de Yves, Les Boucholeurs
Carte des zones noires et jaunes de la commune de Port-des-Barques
Voir également les cartes des communes de Chaillevette et de la Tremblade (zones jaunes)
Importantes zones oranges, demandant une expertise et de zones jaunes pour la commune de Fourras, Pointe de la Fumée

Commune de La Rochelle, 2 secteurs touchés dont Port Neuf placé en zone jaune … :
…ainsi que le Bout Blanc qui abrite notamment la station de Météo France, située en zone noire :
Bout Blanc le 30 mars 2010, grande marée de coefficient 112

Grande marée 30/03/2010, La Rochelle, Charente-MaritimeGrande marée 30/03/2010, La Rochelle, Charente-Maritime
Photos Marie-Sophie Bock Digne, Flickr Planète Vivante
Enfin, la Commune d’Aytré, au Sud de la Rochelle, particulièrement touchée comprend une zone noire très étendue, une petite zone orange (à expertiser) et une zone jaune :
Photos Aytré après le passage de Xynthia
AFP                                    Reuters
A voir également la carte de la commune de Nieul-sur-Mer, Lauzières (zones jaunes et orange).

About these ads

4 réflexions sur “Après Xynthia : les zones à risques en Charente-Maritime

  1. Bonjour,
    Pourriez-vous m’indiquer s’il existe des zones dites "noires" sur la commune de Bourcefranc-le-Chapus, et si oui, lesquelles si possible avec un plan.

    Un grand merci

  2. Ping : La pêche à la coquille saint-jacque interdite

  3. L’information des populations est d’une grande clareté.
    Félicitations

  4. Bonjour,

    Vous trouverez sur ce lien la chanson « A qui la Faute », faite sur un jeu de mots avec La Faute sur Mer, qui pose la question des responsabilités après l’évènement tragique Xynthia du 27 février 2010.

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Une-chanson-sur-Xynthia-A-qui-la-faute-_42314-1460803-pere-redac–85172-abd_filDMA.Htm

    A l’occasion de ce premier anniversaire et surtout en mémoire des victimes, Gilles Souchard, victime lui-même, a décidé de sortir ce titre.

    Permettez-moi de vous donner le mail de Gilles qui saura mieux que moi témoigner de ces moments tragiques et de sa démarche d’interprète de cette chanson.

    Gilles Souchard : faltasea@yahoo.fr

    Vous remerciant de votre collaboration.

    Bien cordialement

    Benoit LETARD
    Compositeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s