Différences météorologiques en Europe


Nous pouvons réellement parler de fortes différences météorologiques* entre le Nord de l’Europe avec l’exemple de la Grande-Bretagne ravagée par des inondations sans précédent depuis 60 ans et celui de la vague de chaleur touchant le Centre et le Sud-Est du continent.

Alors que dans l’Ouest du Royaume Uni, l’eau a commencé à baisser, une partie de la ville d’Oxford a dû être évacuée hier (jusqu’à 1,20m d’eau).

20070725fig000000157_1138_1.jpg
A Tewkesbury, le bourg le plus touché, impossible de se rendre d’un quartier à l’autre sans de hautes cuissardes.Dawson/AP.Le Figaro

ukir_sat_200707272300.jpg
Image satellitale © Copyright EUMETSAT/Met Office du 27/07/2007 à 23h00 UTC

Les coupures d’eau et de courant ont touché environ 500 000 personnes et parmi elles, beaucoup ont dû être évacuées.Par ailleurs, une vague extrême de chaleur a touché le Sud-Est de l’Europe depuis le 15 juillet :

– décès d’environ 500 personnes en Hongrie, soit une augmentation de 30% de la moyenne du taux de mortalité dans le centre du pays par rapport aux autres périodes estivales et où la température moyenne a dépassé les 30°C;

– 30 décès en Roumanie avec des températures frôlant les 45°C, des coupures de courant

– La Macédoine, l’Albanie et une partie du Kosovo ont également été privés de courant électrique à la suite de l’effondrement de l’approvisionnement.

et une hausse des températures est prévues dans les deux jours à venir avant une baisse graduelle.

– des incendies de forêt on touché également la Grèce et l’Italie, ainsi que la Croatie et la Serbie.

sans-titre-2.jpg

Le Monde
* Ces phénomènes se mesurent quotidiennement au niveau régional –> laps de temps relativement court. C’est pourquoi nous parlons de disparités météorologiques au sein de l’Europe et non climatiques.

La climatologie, elle, utilise l’ensemble des données, des matériels et des méthodes de la météo sur des périodes longues afin de définir le climat type voire le changement climatique.

Dans le cas présent, ces phénomènes s’expliquent par la moindre force de l’anticyclone des Açores par rapport à un système dépressionnaire fort au Nord-Ouest qui l’empêche d’occuper sa place habituelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.