Bali conference : 12 dec. 2007, Résumé/Abstract


UN Secretary-General calls for urgent breakthrough in launching new climate change agreement at Bali conference

Extracts from statements by:
United Nations Secretary-General Ban Ki-moon – President of the Republic of Indonesia, Susilo Bambang Yudhoyono – UNFCCC Executive-Secretary Yvo de Boer

Extracts from statements by:
United Nations Secretary-General Ban Ki-moon – President of the Republic of Indonesia, Susilo Bambang Yudhoyono – UNFCCC Executive-Secretary Yvo de Boer

« Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a demandé mercredi aux ministres réunis pour la conférence sur le changement climatique à Bali une « percée » dans la lutte contre le réchauffement, sous peine de manquer à leurs devoirs.

Si nous quittons Bali sans une réelle percée (…) , nous aurons manqué à nos devoirs face aux peuples qui nous regardent. Le sort des générations futures en dépend: nous ne pouvons pas leur voler leur avenir.

La 13è conférence des Etats parties à la Convention de l’Onu sur les changements climatiques (CNUCC), ouverte le 3 décembre, doit arrêter d’ici vendredi le cadre et le calendrier des négociations sur le futur régime de lutte contre l’effet de serre après 2012 et la fin des premiers engagements de Kyoto.  »

Différents Ministres se sont succédés à la tribune :

– Pour l’Union européenne le ministre portugais de l’Environnement Francisco Nunez Correia : »a réitéré cet objectif ainsi que plusieurs Etats membres, alors que les discussions butent sur l’opposition des Etats-Unis, du Canada, du Japon et de la Russie. »

– Harlan Watson (US) : « la réalité est qu’une fois un chiffre avancé dans un texte, il donne le ton et l’issue des négociations ».

– Le nouveau Premier ministre australien Kevin Rudd, (l’Australie a ratifié le Protocole de Kyoto le 3 décembre dernier) : il n’y a pas de « plan B » face au changement climatique. Néanmoins sa délégation est également réticente sur la fourchette « -25-40% ».

– Le ministre français de l’Ecologie Jean-Louis Borloo s’est spécifiquement adressé « à ceux des pays industrialisés qui hésitent, les appelant à souscrire des « engagements quantifiés ».

Rappel d’Yvo de Boer :

« La conférence de Bali n’est pas censée délivrer d’objectifs quantifiés de réduction, mais simplement lancer le processus de négociations pour la suite » TV5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.