Cyclone Ivan : Premier bilan (suite)


Les secours malgaches et les organisations internationales tentent de dresser un premier bilan du passage d’Ivan sur la Grande Île.

– Le plus grave problème est l’absence quasi totale de moyens de communications avec St-Marie et la région de Tamatave et la destruction d’une partie du réseau routier.

– Nombreux dégâts matériels et il est fait état de 2 morts et de 1 500 sinistrés.

Afin de mieux localiser les impacts de Ivan, voici une carte des districts les plus touchés :

bilan_ivan_mada.jpg
KML élaboré sur Google Earth par mariesophie à partir de la source suivante : L’Express de Madagascar du 19/02/2008

Lien pour télécharger le Google Earth KM

Pour les utilisateurs de Firefox : sauvegarder dans un fichier : clic droit sur la souris et enregistrer la cible du lien et ensuite ouvrir le fichier .kml (vous vous retrouvez directement sur Google Earth)

Pour les utilisateurs de Internet exploreur, sauvegarder le fichier avec comme extension .kml)

La carte contient les bilans jusqu’à ce jour. Un bilan pouvant bien sûr évoluer à tout moment. Il faut dire que les régions frappées de plein fouet par le cyclone tropical intense (Sainte-Marie et Tamatave) ne disposent plus de moyens de communication. Lignes téléphoniques fixes et réseaux portables (Orange, Celtel, Telma) ne fonctionnent plus dans ces secteurs, comme le signale le Journal de l’île de la Réunion. De plus, La route nationale qui relie la capitale Antananarivo au port de Tamatave a subi des éboulements et certains ponts sont devenus infranchissables.

express_madagascar.jpg
Source : l’Express de Madagascar, 19:02/2008

De nombreuses inondations sont à craindre dans le pays en raison des très fortes précipitations ayant accompagné le passage de Ivan. Les débordements de rivières ont pour conséquence l’évacuation des habitants alentours.

Quelques exemples cités dans le quotidien Midi Madakasikara ce jour : « La côte d’alerte de menace de danger de 3 m à la station d’Anosizato sera atteinte dans les prochaines 12 h ».Les habitants alentours sont invités à quitter les lieux.

« La mise en garde en raison d’éventuels débordements de rivières touche également Masindray, dans la commune d’Ambohimanambola. Une digue, servant en même temps de passage d’accès dans cette localité, menace de rompre. »

Notons que la France, par l’intermédiaire de l’île de la Réunion met à la disposition des autorités de Madagascar les Transall des Fazsoi en vue de transporter les aides et assistances aux populations sinistrées. la plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien (PIROI) de la Croix-Rouge, basée à Saint-Denis attend de plus amples informations de la Croix Rouge malgache pour apporter le matériel nécessaire afin d’aider les populations. Le survol des zones les plus touchées n’a pas pu avoir lieu hier après-midi en raison des pluies importantes et des vents très forts.

9 réflexions sur “Cyclone Ivan : Premier bilan (suite)

  1. Merci Joan !!! Je suis très contente de pouvoir collaborer avec toi car je suis géographe de formation et spécialisée dans le développement durable !!! donc nous avons des points en commun. 😉
    A bientôt
    Marie Sophie

    J'aime

  2. Bonjour Marie-Sophie,

    Je suis très sincèrement (mais vraiment TRÈS) de poursuivre les efforts à tes côtés. J’ai vraiment beaucoup de choses à dire et je vais essayer d’ordonner un peu mon enthousiasme pour ne pas m’égarer .

    Je pense que votre Map est réellement plus complète que la mienne et si vous m’accorder d’ajouter mes infos sur la vôtre en tant que « collaborateur » et bien entendu jemettrais votre carte en ligne sur mon site! (voici mon adresse gmail : jogany@gmail.com)

    Je suis en fait très concernée par la situation actuelle du fait de ma formation d’architecte et des spécialisations et projets sur lesquels j’ai travaillé (constructions para-sismiques, interventions post cataclysmes) et c’est assez naturelle que je recherche encore de plus en plus à m’impliquer à ce niveau à Madagascar!

    Dans ce contexte je mène dfférents projets donc 2 qui pourraient porter à votre attention: nous avons monté un réseau citoyen Média (qui a contribué un peu à donner les photos et vidéos). Il s’agit du Foko Blo Club et il est sponsorisé par un organisme international Rising Voices de Global Voices Online. Et le second étant un projet de construction para-cyclonique que je compte développer à Madagascar au sein de mon organisme à but non lucrative FOKO.

    Évidemment nous en sommes qu’à nos débuts et espérons apprendre beaucoup de petites expériences de la sorte et si vous en quoi que ce soit nous attirons votre attention n’hésitez pas à m’en informer.

    Bien à vous,
    Joan

    J'aime

  3. Bonjour Joan,
    Je te remercie de l’intérêt que tu portes à ces informations. Je crois qu’il est important d’en parler dans le cadre d’un développement durable dans la Grande Île !!! et l’intérêt de mettre en place des structures préventives plus efficaces.
    Bien sûr je suis d’accord pour fondre nos deux cartes ce qui permettra d’apporter plus de renseignements aux personnes intéressées et aux autres aussi. Dis-moi comment nous pouvons faire cela techniquement. Tout ce que j’ai mis vient des articles de la presse malgache pour essayer de faire une synthèse. Dis moi si je la complète afin que nous ayons le plus de renseignements possible.
    Merci et c’est un plaisir de collaborer ensemble !!!

    J'aime

  4. Bonjour Marie-Sophie,

    J’admire votre travail d’informations et tiens à vous dire que ces mise à jour sont un réel réconfort pour les milliers de personnes concernées par ce qui s’est passé. J’avais l’intention de vous écrire depuis hier pour vous encourager et soutenir mais dans la tumulte ai omis de le faire. J’ai aussi remarqué votre Google Earth carte et voudrais savoir si vous ne seriez pas intéréssée à fondre nos deux cartes ensemble afin d’avoir le maximum . Bien entendu cette carte est accessible par tout usager de Google désireux de savoir ce qui s’y passe. Je me permets aussi de relier à votre article avec des traduction en anglais sur mon blog (travail que mon collègue Lova a très rapidement entamé)
    Nous sommes tous conscients que la saison des cyclones apportera encore plus de malheurs dans les mois et années à venir et ce que nous faisons est je le crois bien améliorera les choses au pays.

    http://maps.google.ca/maps/ms?ie=UTF8&oe=utf-8&client=firefox-a&hl=en&msa=0&msid=101265381665020407600.0004469b189021a442379&ll=13.25441,-2.300262&spn=134.932797,306.5625&z=2

    Bien à vous,
    Joan

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.