Madagascar : Rapport de situation sur les cyclones 2008


Le 10 Mars l’UN/OCHA a publié un rapport concernant la situation à Madagascar suite au passage des cyclones Fame, Ivan et Jokwe :

Contexte (résumé de situation) :

1. Le cyclone tropical Ivan a frappé Madagascar dimanche 17 février 2008 (vents de plus de 200km/h) affectant 14 régions et 44 zones. Les régions de Fenerive Est, l’île Sainte-Marie, Soanierana Ivongo, Vavatenina, Amparafaravola, Toamasina II ont été les plus sévèrement affectées. Selon les chiffres BNGRC, le nombre de morts causés par le Cyclone Tropical Ivan est monté à 93. Plus de 332 391 personnes ont été affectées parmi lesquelles 191 182 ont été déplacées.

mad_irin_cyclone_crop.jpg
With winds of up to 210 km per hour, Ivan tore through Madagascar [Photo: IRIN]

2. Le 1 mars 2008, l’Équipe des Nations Unies de Madagascar, en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères Malgache, lancent un appel pour répondre aux besoins suscités par les effets dévastateurs de cyclones Fame et Ivan. La communauté humanitaire internationale réuni plus de 30 millions d’US$ afin de subvenir aux besoins des personnes ayant perdu leurs maisons, leurs récoltes au cours du passage des deux cyclones en moins d’un mois. Les besoins immédiats incluent : des denrées alimentaires, des médicaments, des tentes, de l’eau, des kits de purification d’eau pour empêcher la diffusion des maladies, ainsi que des plants et graines, des engrais pour redémarrer la production agricole du pays.

3. Une tempête tropicale modérée Jokwe est également passée sur la baie d’Ambodivahibe le 5 mars 2008. La tempête a détruit 44 maisons dans la zone de Nosy Be et a affecté 400 personnes. Le BNGRC a envoyé 30 tonnes de riz, 10 tonnes de légumes pour une valeur de 1 million d’Ariary dans la région de Diana.

Carte de résumé des Cyclones :

carte_synthese.jpg
ReliefWeb : rw_tc_mdg080312.pdf

Vue d’ensemble de la situation :

4. Selon le BNGRC, 50 948 hectares de rizières sont inondés,dont 15 000 dans la région d’Alaotra Mangoro, soit l’équivalent de 30 % de la production de riz nationale; 14 000 hectares à Mahajanga II; 8 860 à Marovoay; 3 141 hectares à Lalangina; 3 060 hectares au Sud de Midongy; 2 808 hectares dans la région de Betsiboka couvrant 135 708 hectares. D’autres champs sont également inondés.

5. Les évaluations des dégâts causés par les cyclones sont toujours en cours : une mission a été dFame. On s’attend à ce qu’une autre équipe parte bientôt pour visiter la région d’Atsimo Atsinanana qui est en situation d’insécurité alimentaire. On s’attend à ce que le nombre de personnes affectées augmente dans les prochaines semaines lors de l’évaluation dans de nouveaux ainsi que dans les communautés isolées.

6. Dans la capitale (Antananarivo) le niveau d’eau dû aux inondations a diminué et la plupart des familles sont retournées dans leurs maisons.

Fonds d’urgence (CERF)

cerf01.jpg
cerf02.jpg

A lire : « Cyclone passé sous silence »

A lire : « Toamasina, l’après-cyclone » dans Madagascar Tribune

Publicités

2 réflexions sur “Madagascar : Rapport de situation sur les cyclones 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s