L’affaire Mohamed Bacar


L’ex-président de l’île d’Anjouan, Mohamed Bacar, ainsi que les hommes qui l’accompagnaient sont visés par un arrêté de reconduite à la frontière.

photo_1207155087510-1-0.jpg
Le président déchu de l’île comorienne d’Anjouan, Mohamed Bacar (c), et ses partisans arrivent au tribunal administratif de Saint-Denis-de-La-Réunion, le 2 avril 2008 (AFP)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.