Bucarest : 1er bilan du sommet de l’OTAN


Il s’agit certainement d’un des plus grands rassemblements de l’Alliance atlantique. Les enjeux sont importants et précis.

Elargissement :

1) Les chefs d’Etat et de gouvernement des 26 pays de l’OTAN ont refusé ce jour d’accorder un statut de candidat à l’Ukraine et à la Géorgie, auquel s’opposaient la France et l’Allemagne sous la pression de la Russie, tout en promettant de leur ouvrir la porte ultérieurement.

2008_04_01t073634_450x358_us_nato_ukraine_bush.jpg
Président de l’Ukraine,Viktor Yushchenko et President Bush, Photo Reuters


2) Ils ont également dit non, sous la pression grecque, à l’entrée de la Macédoine, mais ont invité l’Albanie et la Croatie à rejoindre l’Alliance. L’invitation à la Macédoine remplissait pourtant tous les critères requis selon des diplomates. Athènes bloque depuis 1991 la reconnaissance internationale de l’ex-république yougoslave sous le nom de Macédoine, car c’est aussi le nom d’une région du nord de la Grèce. Athènes estime qu’une reconnaissance sous le nom de République de Macédoine pourrait impliquer des revendications sur sa province homonyme.

3) La Croatie et l’Albanie entrent dans l’OTAN

photo_1207248442850-1-0.jpg
Le président croate Stipe Mesic (1er rang G) au côté de George W. Bush le 3 avril 2008 (TV5/AFP)

Afghanistan :

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé « le renfort de 700 soldats français pour conduire une mission qui accroît la sécurité en Afghanistan… J’ajoute que je ne vois pas comment nous aurions pu partir, ce qui aurait signifié accepter le retour des talibans et la victoire d’Al-Qaïda » a déclaré M. Sarkozy lors d’une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel.

photo_1207209646455-4-0.jpg
Le président afghan Hamid Karzai et son homologue français Nicolas Sarkozy, le 3 avril 2008 au sommet de l’Otan à Bucarest (TV5/AFP)

Retour programmé de la France dans l’OTAN… :

… en 2009, après la présidence française de l’Union européenne (UE) et à condition que des progrès interviennent d’ici là sur l’Europe de la défense.

« Chaque chose en son temps (…) laissons cheminer l’Europe de la défense, et nous continuerons à cheminer vers l’Otan. Je le redis, ce sont les deux en même temps, pas l’un ou l’autre, attendons le sommet (de Strasbourg-Kehl)« , a déclaré le chef de l’Etat français. (AFP)

photo_1207231788396-1-0.jpg
Le président Nicolas Sarkozy, le 3 avril 2008 à Bucarest, TV5/AFP

Bouclier antimissile :

Les Etats-Unis et la République tchèque ont conclu un accord sur l’implantation sur le sol tchèque d’éléments du bouclier antimissile américain, ont annoncé jeudi les deux pays dans un communiqué conjoint publié en marge du sommet de l’Otan à Bucarest :

– implantion en République tchèque d’une station radar pour détecter le lancement de missiles balistiques.

– radar devant être couplé à dix intercepteurs lance-missile qui doivent être implantés sur le sol polonais. Les négociations entre les Etats-Unis et la Pologne doivent cependant encore durer de leur côté au moins plusieurs semaines.

Par ailleurs, l’Otan a proposé à la Russie d’unir les systèmes de défense antimissile russe, américain et celui dont l’Alliance compte se doter. A suivre… aujourd’hui avec l’intervention de V. Poutine à Bucarest
OTAN : le bouclier anti-missile en question

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s