Sommet de Bangkok 2008 : réduction des émissions polluantes de l’aviation


Plus de 160 pays ont décidé vendredi à Bangkok d’examiner les moyens de réduire les émissions polluantes du transport aérien et maritime. Mais des tractations se poursuivaient vendredi vers 22H00 (15H00 GMT) sur les termes d’une déclaration fixant un ambitieux programme de travail pour les 21 prochains mois et la date-butoir de décembre 2009 pour conclure un nouvel accord de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

photo_1207314264101-2-0.jpg
© AFP/DDP/Archives – Marcus Brandt

L’industrie du transport mondial représente environ 3% des émissions de GES, mais les voyages aériens et maritimes avaient été exclus des réductions d’émissions promises par les pays industrialisés dans le cadre du Protocole de Kyoto, dont les premiers engagements expirent en 2012. Donc, à Bangkok, les délégués ont approuvé par consensus une première déclaration promettant d’explorer la possibilité de limiter ou de réduire les émissions de GES relâchées dans l’atmosphère par les avions et les bateaux.

Rappelon que la Norvège et l’Union européenne ont été à l’avant-garde en incluant le secteur du transport dans leurs objectifs de réduction d’émissions.
bkk_3_1_348.jpg
AWG in-session workshop on means to reach emission reduction targets
Thematic session 4. Greenhouse gases, sectors and source categories (UNFCCC)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.