Le Zimbabwe dans l’attente…


Au cours de la réunion du SADC, les dirigeants africains ont évité de condamner publiquement Mugabe, en dépit des répercussions régionales de l’effondrement économique du Zimbabwe. Cependant un appel au respect de la loi électorale au Zimbabwe a été lancé. A Lusaka, une déclaration commune a été publiée après 13 heures de négociations acharnées, demandant « que l’autorité électorale du Zimbabwe fasse oeuvre de diligence dans la vérification et la publication des résultats » de la présidentielle.

Photo AFP

L’annonce d’un recompte des voix risque de prolonger l’attente des résultats de l’élection présidentielle du 29 mars et suscite la colère de l’opposition qui a déjà annoncé qu’elle entendait contester en justice le recompte partiel des voix dans 23 circonscriptions ordonné par la commission électorale. Quelque trois millions de Zimbabwéens ont choisi l’exil, fuyant la répression et la misère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s