L’après cyclone au Myanmar : bilan très lourd et référendum maintenu…


La télévision annonçait aujourd’hui environ 4 000 morts (le bilan selon la Junte pourrait atteindre plus de 10 000 morts) et des milliers de disparus. Par ailleurs, un porte-parole de l’ONU a annoncé que les autorités birmanes vaient donné l’autorisation aux Nations Unies aujourd’hui d’envoyer une aide d’urgence pour aider les centaines de milliers de personnes affectées par le cyclone Nargis.

http://fr.youtube.com/watch?v=Q29Cn4BzEsE

Le bilan s’est considérablement alourdi depuis hier soir :

3 934 personnes décédées, 41 blessées et 2,879 disparues dans les districts de Yangon et Irrawaddy, selon la TV du Myanmar. Le nombre de décès risque d’augmenter car ces chiffres ne couvrent que 2 des 5 zones affectées par cette catastrophe naturelle. Des centaines de milliers de birmans sont sans abris et sans eau potable.

Distribution d’eau portale aux habitants de Rangoun, le 5 mai 2008

Des canalisations ayant été coupées, de nombreuses personnes ont fait la queue avec des seaux pour obtenir de l’eau chez des voisins ayant la chance de disposer de puits privés. © AFP – Hla Hla Htay

L’inde envoie de l’aide : 2 navires de la marine indienne contenant du matériel de première necessité (nourriture, tentes, couvertures, vêtements…) et des médicaments partait aujourd’hui de Port Blair vers Yangon.

Etats-Unis : on attend le feu vert du gouvernement birman…

Union européenne : la Commission européenne a mis en place des équipes humanitaires supplémentaires qui sont prêtes à apporter de l’aide, aussi vite que possible, dès que de plus amples informations au sujet des besoins seront disponibles. En effet, les communications avec la Birmanie sont extrêmement difficile mais les Européens ont pu communiquer brièvement pas téléphone avec la Commission humanitaire en place à Yangon qui a visité les zones les plus affectées par le cyclone.

Des birmans privés de leur logement suite au passage du cyclone Nargis et réfugiés dans un temple bouddhiste, le 5 mai 2008 à Rangoon

© AFP – Hla Hla Htay

L’organisation humanitaire allemande Malterser International qui est installée à Yangon et travaille dans les bidonvilles depuis 2001, souligne l’urgence imminente de la situation. Le coordinateur de l’organisation déclare : « We already got water purification tablets for the treatment of drinking water for the people in the district of Dawbon in Yangon and the poor rural settlement of Tantabin not far from Yangon; on tuesday, we will start to distribute them. This is what the people need especially, because nobody was prepared for such a catastrophe…« 

« Nous avons déjà obtenu des cachets pour purifier l’eau destinée aux personnes vivant dans le quartier de Dawbon à Yangon ainsi que pour les pauvres paysans de Tantabin, près de Yangon ; mardi nous commenceront à les distribuer. C’est ce dont les gens ont le plus spécialement besoin, car personne n’était préparé à une telle catastrophe… »

Cependant, selon des groupes thaïlandais des droits de l’homme, des soldats et des militaires ont tué 36 prisonniers à la suite d’émeutes survenues à la prison de Insein à Yangon, à la suite de l’arrivée du cyclone. Par ailleurs, en dépit de l’ampleur de la catastrophe et des dégâts matériel, sans compter le manque de nourriture et d’eau potable, les leaders de la Junte confirment la tenue du référendum le 10 Mai pour une nouvelle Constitution censé ouvrir la voie à des élections multipartites en 2010.

Sources : AFP, Reuters, AP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s