Cyclone Nargis, Myanmar 2008 : Images satellites


Le 15 avril, les limites des rivières et des étendues d’eau douce étaient parfaitement définies par rapport aux zones agricoles et de végétation. Le fleuve Irrawaddy est parfaitement visible aussi vers le sud, ainsi que ses nombreux bras dans le delta. Les terres marécageuses et humides près du rivage apparaissent en bleu-vert foncé.

Le satellite Terra de la NASA a capturé cette image de la côte birmane le 15 avril 2008, avant le passage du cyclone Nargis qui a inondé toute la région.

Source : NASA/MODIS Rapid Response Team (« Image courtesy of MODIS Rapid Response Project at NASA/GSFC »)

Les inondations peuvent être difficile à voir sur des images satellites « normales », particulièrement lorsque l’eau est boueuse. Deux autres images MODIS, prises par le satellite Terra de la Nasa utilisent une combinaison en visible et en infra-rouge léger afin de faire ressortir les parties inondées. L’eau apparaît en bleu ou presque noire, la végétation est vert vif, la terre nue est brun ocre rougeet les nuages sont blancs ou bleu clair.

Le satellite Terra de la NASA’s a capturé cette image de la côte du Myanmar le 5 Mai 2008, montrant les dégâts des inondations occasionnés par le cyclone tropical Nargis

Source : NASA/MODIS Rapid Response Team (« Image courtesy of MODIS Rapid Response Project at NASA/GSFC »)

Source : texte NASA

Traduction : MarieSophie pour Planète Vivante

Liens : Earth Observatory

Cyclone Nargis EO

Publicités

Une réflexion sur “Cyclone Nargis, Myanmar 2008 : Images satellites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s