Sichuan : risques d’inondations et évacuations massives


En raison de la formation de lacs formés par les barrages naturels, lors du séisme du 12 mai dernier, 1,3 millions de personnes, menacées par la rupture du barrage instable de Tangjiashan, ont reçu l’ordre d’évacuer et de gagner des terres en hauteur dans la partie Sud-Ouest du Sichuan.

Vue aérienne du lac de Tangjiashan formé lors du séisme

Photo REUTERS/China Daily (CHINA)

Le lac de Tangjiashan, formé par des glissements de terrains qui ont bloqué la rivière Jianjiang risque de déborder. Ce risque a été aggravé par les fortes averses de pluie qui se sont abattues vers 22H00, faisant monter le niveau de l’eau du lac. Jeudi 29 mai à 16h00, le niveau de l’eau a atteint 745,5 m, à son niveau le plus élevé. Dans le même temps, l’observatoire sismique dans la province du Sichuan a prévu que des répliques devraient se poursuivre le long de l’extrémité nord de la ligne de faille Wenchuan-Beichuan-Qingchuan dans les prochains jours (Chine Informations). (cf. article « séisme du Sichuan : précarité des barrages sur les lacs « naturels »)

Par ailleurs, selon le Beijing Times, le responsable du ministère de l’Environnement pour la région Sud-Ouest aurait déclaré : « Déplacer ces sources radioactives est devenu la priorité« , en parlant de 100 sources radioactives non-identifiées.

L’ordre a aussi été donné d’évacuer quelque 5.000 tonnes de produits chimiques (acides sulfuriques et chloridriques) de la zone inondable.

Des soldats chinois travaillent pour drainer le lac Tangjiashan (district de Beichuan)

Photo REUTERS/China Daily (CHINA)

Selon les sismologues du département de Géographie de l’université Durham en Grande Bretagne, « ces barrages dus à des glissements de terrain posent un risque vraiment significatif dans les régions de montagnes et dans les vallées étroites. Il ne faut pas beaucoup de matériel pour créer un blocage complet. Une fois qu’une brêche se produit, il y a un processus d’accélération menant à un jaillissement d’eau soudain en aval. Une fois que le processus a commencé, il est pratiquement impossible de faire quoi que ce soit pour diminuer le débit de l’eau… « 

Étant donné la topographie du Sichuan, montagnes à l’Ouest cédant la place à des plaines autour de Mianyang, une rupture de barrage majeure pourrait affecter très fortement les secteurs peuplés en aval, comme la ville de Mianyang. Toute la région de la ligne de faille comprenant une forte densité de barrages, on peut se poser la question de leur état et des dommages que causeraient la rupture d’autres structures.

Comment se produit une coulée de boue ? : vidéo sur un exemple en Malaisie en 1993

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s