Rôle des mangroves en cas de houle cyclonique ou de tsunami


Les mangroves sont les formations végétales caractéristiques des littoraux abrités tropicaux et subtropicaux dont les palétuviers sont les espèces dominantes (cf. « Entre mangroves et lagon : l’île de Mayotte« ) constituant un écosystème complexe et indispensable.

Restauration de mangrove en Indonésie

restauration-mangroves-1

Photo Planète-Urgence

Selon les chercheurs ayant étudié les côtes touchées par le tsunami de 2004, les forêts de mangrove amortiraient les effets dévastateurs des tempêtes tropicales. Apparemment, les régions situées à proximité de mangroves saines avaient subi moins de dommages et de victimes.

Espace de mangrove dans le Delta de l’Irrawaddy, Birmanie

ge_irrawaddy_mangrove

Au Sri Lanka, par exemple, la densité des mangroves de Kapuhenwala aurait protégé les habitants et seulement deux morts ont été comptés dans cette région. En Birmanie, frappée le 3 mai par le Cyclone Nargis, la houle cyclonique, accompagnée de vents allant jusqu’à 190 km/h et de très fortes précipitations, s’est abattue sur la côte particulièrement basse, balayant jusqu’à 40 km à l’intérieur du delta de l’Irrawady (plus de 100 000 morts et 2,5 millions de sinistrés).

Selon le directeur scientifique de l’IUCN (International Conservation Union), « la destruction des mangroves dans le Delta de l’Irrawaddy a certainement été un facteur contribuant à la dévastation subie parla population vivant dans le delta, (…) Les mangroves par euxen elles-mêmes n’aurait pas été suffisantes pour empêcher tous les dégâts, mais elles auraient certainement aidé à réduire au minimum les impacts.« 

En effet, « les mangroves saines aident à ralentir la pression des vagues. Mais leur absence fait que l’eau se déplace très vite, exposant les communautés vivant près du rivage« , selon Simmathiri Appanah de du bureau régional de la FAO d’Asie-Pacifique. Les forêts de mangroves saines sont particulièrement efficacespour réduire la force des vagues en raison de la résistance fournie par les racines échasses qui les caractérisent ainsi que les troncs des arbres et les branches. L’impact du tsunami l’a effectivement confirmé au Sri Lanka, en Thaïlande et à Aceh, en Indonésie.

Mangrove à Bentota, Sri Lanka

mangroves

Photo Credit: Jen Maree

Causes de la déforestation du Delta de l’Irrawady en Birmanie

Les principales raisons de l’arrachage de la mangrove sont dues à des causes agricoles : le souci de pourvoir à une auto-alimentation et à l’exportation des surplus de production de la part de la junte sous la pression démographique de cette région, cause qui a totalement éliminé le souci de la préservation environnementale. Le régime militaire birman s’est lancé dans la destruction massive et rapide des forêts de mangrove dans les buts suivant :

– la pisciculture (élevage de crevettes) ;

– la production de riz, qui a d’ailleurs été la cause pajeure de cette déforestation ;

– la mangrove étant, par ailleurs, coupée pour servir de matériaux de construction et de charbon de bois pour la cuisson alimentaire.

Cette déforestation c’est produit (comme dans beaucoup de pays où les régions côtières sont densément peuplées, au détriment du MAP (Mangrove Action project). Le Projet d’Action Mangrove est consacré à la réversion de la dégradation et de la perte d’écosystèmes forestiers des mangroves dans le monde entier. Son but principal est de promouvoir les actions des peuples côtiers traditionnels et indigènes, y compris les pêcheurs et les fermiers, afin de gérer durablement leurs environs côtiers. Cette action se déroule à travers un réseau mondial et des bureaux aux Etats-Unis (siège), en Thailande (bureau régional en Asie), en Indonesie, et en Amérique latine.

map01

Brochure du MAP

Causes générales de la disparition rapide des mangroves :

Il est important de noter que le taux de déforestation des mangroves est beaucoup plus important que celui des forêts tropicales. En effet, les mangroves sont pas nature résitantes et constituent des écosystèmes des régions côtières tropicales jouant un rôle tampon : protection du littoral contre l’érosion, les tempêtes, les vagues et bien sûr les tsunamis.

Cependant, ce n’est que depuis une dizaine d’années que leur rôle a été pris en compte ; elles étaient et son encore trop considérées par les gouvernements comme des zones inutiles et leur disparition est essentiellement due à des raisons anthropiques : pollution marine, aménagement du littoral, aquaculture non-durable, industries du bois et du charbon entre autres. Si les mangroves d’Asie du Sud-Est sont celles qui comptent la plus grande diversité d’espèces, elles n’en comptent pas moins un taux de déforestation élevé.

Les mangroves, qui autrefois couvraient plus de 200 000 km2 de littoral, ont diminué de 35-86 % selon les régions dans le monde entier et sont en danger d’extinction prochaine dans 26 des 120 pays dans lesquels elles sont localisées. De plus, elles disparaissent à un taux compris entre 1 et 2 % par an, un rythme qui est supérieur à celui de la destruction d’écosystèmes adjacents, comme les récifs de corail et les forêts tropicales humides. Ces pertes, combinées avec la fragmentation croissante de ces mangroves, réduisent leur viabilité et la qualité des services qu’elles fournissent comme l’érosion côtière, la protection contre les dégâts dus aux tempêtes et le fait qu’elles servent de nursery pour la faune et d’abris pour la flore.

Avec l’appui de L’ONU, IUCN a mené le développement initial de l’initiative « Mangroves pour l’avenir » lancée en septembre 2005. Mangroves pour l’avenir implique, entre autres, des pays affectés parle tsunami de 2004 dans l’océan Indien : le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, le Kenya, la Malaisie, les Maldives, les Seychelles, le Sri Lanka, la Tanzania et la Thaïlande.

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “Rôle des mangroves en cas de houle cyclonique ou de tsunami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s