Sommet du G8 au Japon du 7 au 9 juillet 2008


Le G8 se réunira du 7 au 9 juillet à Toyako, sur l’île d’Hokkaido, dans le nord du Japon. Ce sommet sera dominé par la crise économique, la hausse du cours des matières premières et la lutte contre le réchauffement climatique alors que des manifestants altermondialistes se rassemblaient dans la ville voisine de Sapporo.

Cliquer sur la photo pour accéder au Website du G8

Les premiers dirigeants, dont le président américain George W. Bush sont arrivés, ainsi que le Premier Ministre du Japon et des présidents africains.

Cette réunion s’articulera autour de 3 grands thèmes :

1) L’économie mondiale : les discussions porteront sur les questions du prix du pétrole et de la stabilisation du marché financier afin d’envoyer un message collectif. La discussion inclura la croissance durable de l’économie mondiale, le commerce et l’investissement, mais elle portera aussi sur la protection de droits de propriété intellectuels, l’énergie et les ressources naturelles. Le Japon aspire à apporter un résultat marquant avec des mesures concrètes sur le prix du pétrole et inciter une nouvelle libéralisation du commerce.

2) Environnement et changement climatique :Adopter de véritables initiatives sur les questions environnementales mondiales et plus particulièrement promouvoir des discussions avec L’ONU pour créer une structure efficace au-delà de 2012.

– le Japon est particulièrement attaché à trois principes :

a) Participation de tous les émetteurs majeurs de GES incluant les pays émergents

b) Flexibilité et diversité

c) Compatibilité entre protection de l’environnement et croissance économique en utilisant les économies d’énergie et d’autres technologies.

– Le Premier ministre Fukuda a présenté le « Cool Earth Promotion Programme » qui sera mis en oeuvre par l’intermédiaire de trois parties à savoir : la structure post-Kyoto, la coopération environnementale Internationale et l’innovation.

3) Développement et Afrique :

a) Envoyer un message fort pour la réalisation des objectifs de développement du Millénaire avant 2015. Le Japon veut promouvoir les efforts de la communauté internationale vers l’accomplissement des Objectifs de développement du Millénaire, étant donné que l’année 2008 marque la moitié du chemin de trois de ces objectifs : la santé, l’eau et l’éducation.

b) S’appuyer sur le résultat de la Quatrième Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD) : la TOCAD IV s’est terminée avec succès en mai dernier sur le thème « Vers une Afrique qui gagne : un continent d’espoir et d’opportunités« . Les discussions au Sommet G8 seront construites sur ces résultats.

Video de la United Nations Development Programme

Le processus de la TICAD bénéficie de l’appui des co-organisateurs, à savoir le Gouvernement du Japon, le Bureau du Conseiller spécial des Nations Unies pour l’Afrique, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale. La Coalition mondiale pour l’Afrique, qui a été l’un des co-organisateurs de la TICAD dès ses débuts, a accompli sa mission avec succès et les dirigeants africains ont décidé que son mandat serait attribué à la fois à la Banque africaine de développement (BAD) et à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA).

c) Aborder la question de la sécurité alimentaire mondiale. Le G8 entreprendra de véritables discussions sur la hausse rapide des prix des denrées alimentaires et publiera collectivement un message fort dans le but de mener une action conséquente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s