Gustav : cyclone de catégorie 3 en approche de Cuba


Gustav Cyclone Catégorie 3 sur Google Earth

Bulletin NHC à 12h00 GMT

A 8h00 AM EDT (12h00 GMT) l’oeil du cyclone Gustav était situé à environ 20°8 de latitude Nord et 81°6 de longitude Ouest, soit à environ 135 km au Sud-Est de l’île de Youth et 360 km à l’Est-Sud-Est de la point Ouest de Cuba.

Gustav se déplace vers le Nord-Ouest à près de 19 km/h et cette trajectoire devrait continuer pour les prochaines 48 heures. Gustav sera près de la côte ouest dans la journée et se dirigera vers le Sud du Golfe du Mexique dimanche.

Trajectoire et alertes à 12h GMT

Les données d’un avion de reconnaissance de l’Air Force indique des vents moyens maximum soufflant à un maximum de 195 km/h avec des rafales plus fortes et des vents sur le mur de l’oeil atteignant 260 km/h. Gustave est un dangereux cyclone de catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson. On s’attend à ce qu’il passe sur l’Ouest de Cuba comme un cyclone majeur et il pourrait atteindre la catégorie 4 avant même d’arriver sur Cuba. Une nouvelle intensité plus élevée est possible dans le Sud du Golfe du Mexique.

La pression au centre est de 955 hPa.

Image satellite (Infra-rouge couleur) cyclone Gustav catégorie 3 à 13h15 GMT

Les inondations côtières pourrait se chiffrer entre 1 et 2 mètres au-dessus des niveaux de marée dans les îles Caïman et entre 4 et 6 m sur Cuba et l’île de Youth.

On s’attend à un total de précipitations accumulées entre 150 et 300mm sur les îles Caïman ainsi que sur le centre et l’Ouest de Cuba avec des cumuls isolés supérieurs à 635 mm. Par ailleurs des précipitations entre 25 et 76 mm sont prévisibles sur les Keys en Floride et l’extrême Sud de cet Etat dimanche matin.

Source NHC

Image satellite (visible) cyclone Gustav catégorie 3 à 13h15 GMT

Source : GOES-FLOATER/NOAA

Le nombre de décès sur le passage de Gustav a encore augmenté : 66 en Haïti, 8 en République Dominicaine et 4 en Jamaïque.

Sur les îles Caïman, de nombreux touriste sont partis avant l’arrivé de Gustav, mais certains sont restés.

A Cuba, toutes les zones situées à l’Ouest de La Havane sont sous alerte cyclonique. Des milliers de personnes se sont rendues dans les abris où les fonctionnaires cubains se tiennent prêts pour distribuer de la nourriture et où les équipes médicales sont en état d’alerte. Dans la province occidentale de Pinar del Rio, les ouvriers se sont précipités pour rentrer sous abri, dans des endroits sûrs, la récolte récemment moissonnée de tabac et 190 000 personnes ont été évacuées.

Le vice-président Carlos Lage a visité l’île de Youth et a demandé aux paysans de protéger les stocks de récoltes. Il s’est assuré que des abris avaient été ouverts pour les habitants vivant dans les zones les plus basses de l’île et donc sujettes aux inondations.

La question principale pour les Etats-Unis est la suivante : où Gustav frappera-t-il exactement sur la côte, après avoir passé le dimanche dans les eaux chaudes du Golfe du Mexique ? Cet Etat et le Texas ont entrepris vendredi les premières évacuations, notamment des malades. En Louisiane, les touristes ont été incités à partir. D’autres évacuations ont lieu aujourd’hui dans ces deux Etats, ainsi que dans l’Alabama et le Mississippi. Avions, trains et autocars sont mobilisés et des Etats aussi éloignés que le Nouveau-Mexique et le Tennessee ont accepté de prendre en charge des populations évacuées. Des centaines de milliers de foyers se trouvent sur la trajectoire que devrait suivre le cyclone, dont 240.000 dans le seul Etat de Louisiane. Les exploitations pétrolières off-shore du Golfe du Mexique sont également menacées.

Pour mémoire : Katrina était un cyclone monstrueux de Catégorie 5 dans le Golfe du Mexique avant de toucher terre sur les côtes de Louisiane près de New-Orleans en Catégorie 3 le 29 août 2005. Le cyclone a détruit les levées de protection et inondé 80% de la ville, la réduisant à l’état de chaos, la population ayant attendu les secours des jours et des jours. Environ 1 500 personnes ont été tuées.

Les autorités de la Louisiane ont conseillé aux résidents de se préparer à évacuer et des transports sont prévus pour les personnes n’ayant pas de véhicules à disposition. Officiellement, les levées sont plus solides à présent, mais des points faibles existent encore ce qui rend certains endroits particulièrement vulnérables, surtout ceux qui ont été les plus durement frappés par les inondations de Katrina.

Sources : NHC, Miami Herald, Reuters, Europe1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s