Gustav puis Hanna… : situation catastrophique en Haïti


Le 25 août, une dépression tropicale située dans la Caraïbe est devenue la tempête tropicale Gustav et s’est rapidement renforcée pour passer au stade d’ouragan de catégorie 1 le 26 août. L’ouragan Gustav a touché terre en Haïti. (cf. 1, 2, 3).

Photo AP

Les régions les plus affectées sont le Sud-Est, le Sud, Nippes, l’Ouest, Grand-Anse, l’Artibonite et le centre :

– 4 875 familles touchées

– 76 personnes décédées, 9 disparus et 35 blessés

– Plus de 2 100 maisons détruites et 8 150 très endommagées

– Selon la Direction de la Protection Civile, il y a environ 7 232 personnes dans des abris temporaires.

Les autorités locales de Gran’Anse, Nippes et de l’Ouest ont demandé à l’aide technique d’effectuer des évaluations rapides ainsi que de l’aide en termes d’abris provisoires. En effet, un nombre significatif d’écoles sont utilisées comme abris provisoires alors que la rentrée scolaire devrait avoir lieu en ce début de mois de septembre ; un véritable challenge !!!

En ce qui concerne l’agriculture, des évaluations préliminaires des dommages (significatives mais rapides) faites par la FAO sont toujours en cours, notamment par l’intermédiaires des différentes ONG sur place. Mais l’accès à certaines zones reste encore difficile.

Un fermier devant une plantation de bananes endommagée par Gustav (29/08/08) à Fauche (Haïti)

Photo ARIANA CUBILLOS / AP

Dans le Sud, de nombreuses plantations de bananes sont très endommagées et des champs inondés ; la région est difficile d’accès.  Plus de 2 000 têtes de bétail ont été noyées et plus de 10 km de systèmes d’irrigation et de canaux de drainage nécessitent des réparations. Mais, en dépit d’une accessibilité entravée par les inondations, des informations préliminaires indiquent que les plantations de cassave, de haricots et de bananes sont également endommagées.

La situation alimentaire étant déjà très fragilisée par la crise, il est bien évident que les impacts de l’ouragan Gustave vont aggraver la situation.

Distribution de nourriture à Cité Soleil à Port-au-Prince

Photos THONY BELIZAIRE / AFP/GETTY IMAGE, 27 août 2008

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé dans un communiqué, daté du vendredi 29 aout 2008, avoir commencé à acheminer de la nourriture à 6.000 personnes déplacées par le cyclone Gustav dans le sud d’Haïti où les communautés restent isolées après la destruction de routes et de ponts. L’agence des Nations Unies a envoyé vendredi des équipes d’évaluation à Port-au-Prince, à Léogane, Grand Goâve et Petit Goâve.

« De nombreuses personnes dans ces régions souffrent déjà de malnutrition ou de carences en oligoéléments », a précisé Myrta Kaulard, directeur du PAM dans le pays.

Le PAM et d’autres partenaires ont déjà distribué du riz, des haricots et de l’huile à 2 000 familles dans le Sud-Est de l’île : distribution de repas cuisinés deux fois par jour pendant 4 jours.

Dans le département du Sud, des opérations d’urgence héliportées ont également eu lieu entre le 29 et le 31 août où plus de 50 tonnes de nourriture ainsi que des kits d’hygiène, des couvertures et des tentes de l’Unicef ont été distribués dans les zones touchées. L’UNICEF, le CRS et Caritas sont en charge des problèmes sanitaires et de la fourniture d’eau potable. L’assistance médicale et la distribution de kit d’hygiène sont assurées par MSF, la Croix-Rouge, CRS, Caritas et OIM, principalement à Port-au-Prince, Petit-Goave et aux Cayes (Source : OCHA et Alter-Press Haïti.

L’union européenne a annoncé le 1er septembre, le déblocage d’une aide de 2 millions d’euros pour assister les pays de la Caraïbe victimes du passage de l’ouragan Gustav (Haïti, Jamaïque, Cuba et République dominicaine). Le commissaire européen a précisé que les premiers rapports en provenance d’Haïti faisaient état d’importants dégâts matériels (l’accès à l’eau potable ayant déjà été identifié comme l’un des problèmes majeurs des milliers de personnes affectées par le cyclone)  et de plus de 80.000 personnes placées dans des abris provisoires.

Dans les prochaines semaines, les agences onusiennes et les autorités haïtiennes envisagent de porter assistance à environ 10 000 personnes dans le sud du pays.

Mardi 2 septembre, la tempête tropicale Hanna, dont la trajectoire était particulièrement instable, est venue alourdir le bilan dans plusieurs  régions du pays et a causé la mort de 10 personnes aux Gonaïves à 171 km au Nord de la capitale, suite à de fortes pluies causées par des effets de Hanna. Le niveau des eaux était de 50 cm à plus de 2 mètres par endroits dans la ville, selon des habitants qui, pris de panique, avaient dû se réfugier sur les toits des maisons. Le niveau des eaux dans la ville complique les tâches d’acheminement d’aide auprès des sinistres.

Des habitants tentent de sauver leurs biens dans la plaine de l’Artibonite, Nord d’Haiti, Mardi 2 Sept. 2008

Photo ARIANA CUBILLOS / AP

De sévères inondations sont également signalées dans d’autres régions du Nord, dont Cap-Haïtien la deuxième ville du pays. Les régions du Sud ne sont pas non plus épargnées. Sans avoir pu récupérer des dégâts causés par le cyclone Gustav, la ville de Jacmel (Sud-Est) est de nouveau inondée, de même que les Cayes (Sud).

RFI : Sophie Boutaud de la Combe Porte parole de la Minustah (Mission des Nations unis pour la Stabilisation en Haïti) 03/09/08 par Stefanie Schüler

L’arrivée prévue d’autres tempêtes tropicales risque encore d’aggraver la situation.

Carte des dommages et des interventions suite à l’ouragan Gustav et à la tempête Hanna

Réalisation mariesophie

Publicités

5 réflexions sur “Gustav puis Hanna… : situation catastrophique en Haïti

  1. je penses que la ville des gonaive est a reconstruir complètement, il faut utiliser l’éspace vertical beaucoup plus. Le plus important c’est d’agir en amont pour proteder l’aval a savoir reboiser les bassins versants.

    J'aime

  2. Oui oui pour le reboisement mais cela fait 50 ans qu’on en parle !!! 😦 et quelle énergie utiliseront les Haïtiens ? c’est le serpent qui se mord la queue …

    J'aime

  3. Normally I don’t learn article on blogs, however I wish to say that this write-up very pressured me to check out and do so! Your writing taste has been amazed me. Thank you, very great post.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s