Journée mondiale de l’alimentation, 16 octobre 2008


En pleine crise financière, le moins que l’on puisse dire, c’est que la crise alimentaire est tombée dans l’oubli…. et Jacques Diouf, directeur général de l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a déclaré ce matin :

« Le climat de grande incertitude qui règne désormais sur les marchés internationaux et la menace d’une récession mondiale pourraient inciter les pays au protectionnisme et à la révision de leurs engagements en matière d’aide internationale au développement  »

Photo: ©FAO/Alessandra Benedetti

Les pays industrialisés s’étaient engagés à fournir des centaines de milliards de dollars pour le secteur agricole des pays en développement, il y a quelques mois. Or, en raison de la crise économique mondiale, les ONG craignent que les pays donateurs, confrontés à leurs propres difficultés, ne tiennent pas leurs promesses en matière d’aide au développement et d’investissement. Par ailleurs, selon le Programme alimentaire mondial (PAM), l’aide alimentaire internationale est tombée en 2008 à son niveau le plus bas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s