Elections américaines : la journée des « swing states »


La campagne pour la Maison Blanche se poursuit aujourd’hui, lundi 2 novembre 2008, veille du vote, à quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote, sous la forme d’un véritable marathon dans le pays, qu’il s’agisse du candidat démocrate Barack Obama ou du républicain John McCain.

Barack Obama in Jacksonville, Florida


Joe Biden Rallies Lee’s Summit, Missouri, November 3, 2008


Dans les« Swing states » , au plan national, tous les indicateurs sont favorables à Barack Obama, comme au plan local, mais John McCain parcourt 7 Etats aujourd’hui (5 pour Sarah Palin) et Barack Obama s’est rendu à Jacksonville en Floride et ira en Virginie et en Caroline du Nord.

Le candidat républicain à la Maison Blanche John McCain, le 3 novembre 2008 à Tampa (Floride)

Photo AFP – Robyn Beck

3 Etats seront à suivre de près pour les résultats :

1) La Virginie qui n’a pas voté pour un candidat démocrate à la présidentielle depuis 1964 et selon RCP (Real Clear Politics), l’institut indépendant de sondages, Barack Obama y compte une avance de plus de 6 points.

2) L’Ohio qui donne la victoire au candidat qui le remporte. Si Obama arrive à remporter cet Etat, il est assuré de sa victoire. En effet, en 2004, l’élection s’est jouée dans un seul Etat, l’Ohio, remporté par G. W. Bush avec un peu moins de 120.000 voix d’avance sur plus de 5,6 millions de suffrages exprimés.

3) La Pennsylvanie toujours démocrate et là on ne sait pas ce qui va se passer. La Pennsylvanie est le seul Etat, parmi les « swing states », remporté, en 2004, par le démocrate John Kerry et que convoite John McCain. Mais là encore le RCP semble donner gagnant Barack Obama avec une avance de 9 points.

McCain garde une avance solide dans le Tennessee, traditionnellement républicain, mais l’Indiana, le Nouveau-Mexique et le Nevada, gagnés par G. W. Bush en 2004, pourraient basculer en faveur de Barack Obama.

Publicités

2 réflexions sur “Elections américaines : la journée des « swing states »

  1. C’est demain soir que tout se décidera surtout si la jeunesse des États-Unis va voter. Selon Michael Moore c’est la jeunesse de ce pays qui détient en quelque sorte la clé du pouvoir pour Barack Obama.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s