Séisme au Costa Rica : bilan à la hausse et risques


Selon la Croix Rouge du Costa Rica et la Comisión Nacional de Emergencias (CNE), le dernier bilan, samedi 10 janvier 2009 au soir se montait à 19 morts et 56 disparus. Ces chiffres sont encore provisoires et le bilan risque d’être revu à la hausse au fur et à mesure que les secours se rapprochent des villages isolés et de l’épicentre du séisme (afin de localiser les événements se reporter à la carte de jaguar del Platanar sur Google Maps, régulièrement mise à jour).

gm2

Source : Google Maps Jaguar del Platanar


Grâce à l’aide des Etats-Unis et de la Colombie qui ont envoyé 5 hélicoptères Black Hawk, les opérations de secours coordonnées par la CNE se sont poursuivies hier, samedi 10 janvier, vers les villages isolés et coupés du monde en raison des dommages causés par le séisme aux routes.

Le personnel de la Croix Rouge et des officiers de police assurent les opérations dévacuation à La Virgen de Sarapiqui, à 80 km au Nord de San Jose (Costa Rica)

2009-01-11t010723z_01_cri19_rtridsp_2_costarica-quake_articleimage

Photo REUTERS/Manuel Vega (COSTA RICA)

Les opérations d’évacuation se sont concentrées hier dans les villages de El Ángel et Cinchona, les plus durement touchés.  De nombreuses personnes qui ne voulaient pas laisser leurs maisons ont été évacuées en mesure de prévention par les équipes de secours considérant que la zone n’est pas stable (nombreuses répliques). La journée de samedi, différentes équipes constituées de géologues et de sociologues ont commencé à diagnostiquer la situation, visitant les différentes maisons afin d’inventorier les dommages du séisme, principalement dans les communes de Carrizal et San Pedro de Poás, et ils continueront ensuite dans les autres villes et villages. 23 points fixes, abritant environ 2 000 personnes ayant perdu leur maison, sont en place. Par ailleurs, Le Ministère de la santé a mis sur pied toute une infrastructure médicale avec des spécialistes (médecins, travailleurs sociaux, psychologues, etc.) en plus de l’assistance de la Croix Rouge.

cinchona1

Des équipes de la Croix Rouge et les habitants recherchent les disparus (Cinchona) – Photo La Nacion

cinchona2

Dommages du séisme à El ÁngelPhoto La Nacion

De son côté, le personnel habilité du Ministère des transports et travaux publics a réussi à réparer certains dommages et à rouvrir une partie des routes. Par contre, il reste impossible de circuler entre Vara Blanca et Montaña Azul-Cinchona, la route étant détruite sur 2 km en raison des glissements de terrain ainsi qu’à proximité de l’épicentre, soit à cause des glissements de terrain, soit à cause des routes et des ponts détruits. Enfin, des travaux de force sont entrepris pour rétablir le plus rapidement possible le réseau d’eau potable, sachant que 7 900 personnes n’y ont pas accès en ce moment en raison de la destruction des acqueducs en zone rurale. Un approvisionnement par camion-citernes a été mis en place afin de ravitailler les zones de Poás, Varablanca et San Miguel.

approvisionnement_eau_potable

Approvisionnement en eau potable depuis San José – Photo La Nacion

Par ailleurs, les experts de l’Observatoire volcanologique et sismologique national ont signalé que des fissures atteignant près de 100 mètres de long ont été détectées sur les pentes du volcan actif Poas, culminant à 2 708 mètres. Bien qu’un accroissement des fumerolles sortant du cratère a été noté, les experts de l’Observatoire considère « peu probable » une augmentation de l’activité du volcan, voire une éruption. Le plus dangereux pour le moment est l’instabilité permanente des sols. Des tonnes de terre s’accumulent en amont des rivières, réduisant le débit de celles-ci en aval. A tout moment, ces amoncellements de troncs d’arbre, de pierres et de boue risquent de se rompre et de provoquer des destructions.

2289329_0

Photo Carlos Hernández Para LN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s