Suivi du séisme en Italie : les données de l’USGS


Une nouvelle forte réplique a l’Aquila, mardi 7 avril à 17h47 UTC, d’une magnitude de 5,6 sur l’échelle de Richter selon l’USGS, (évaluée entre 5,5 et 5,7 selon la chaîne de télévision Sky TG-24). Le séisme de lundi était de 6,3 selon l’Institut géologique des Etats-Unis qui fait référence en la matière (USGS) et qui enregistre tous les séismes mondiaux en temps réel. Ces derniers sont d’ailleurs reportés sur Google Earth (extrait d’image ci-dessous).

Carte de localisation

ge_seisme

Source : Google Earth/USGS

En effet, l’US Geological Survey (USGS), a été créé par une loi votée au Congrès américain en 1879, et s’est ensuite développé, suivant les progrès de de la science et de la technologie. Aujourd’hui, l’USGS est l’agence de référence en matière de risques et de gestion de crises pour le Ministère des Affaires Intérieures. Cet institut bénéficie d’une grande réputation, rassemblant des bases de données, et comptant de nombreuses institutions et centres de recherche associés dans le domaine des sciences de la Terre.

Le « Natural Hazards Support System«  (NHSS) permet aux utilisateurs de contrôler et d’analyser des événements de catastrophes naturelles, quelque soit l’endroit sur Terre où ils se produisent. Par exemple, lorsqu’un ouragan, un cyclone ou un typhon s’approche du littoral, les utilisateurs du NHSS peuvent définir exactement l’emplacement précis de ce phénomène et peuvent avoir accès à des informations en temps réel sur les niveaux des cours d’eau, la vitesses du vent et les conditions de marées de tempête… Ces informations sont géolocalisées et comprennent un certain nombre de données de référence.

Le NHSS a été conçu pour fournir une vue d’ensemble complète des risques et catastrophes naturels actuels, tant pour le grand public que pour les États, les différents acteurs des gouvernements, les collectivités… chargés de la prévention des risques.

Le website de l’USGS est particulièrement intéressant pour consulter tout ce qui concerne les risques naturels comme les séismes, le suivi des ouragans, cyclones et typhons avec les liens régionaux dans le monde entiers, les grands incendies, les éruptions volcaniques…

En prenant l’exemple du séisme en Italie, voici comment se présente la page principale consacrée aux séismes :

seismes

Source : USGS

En cliquant sur le séisme choisi, vous arrivez sur la page des données vous permettant d’obtenir de plus amples informations :

details_seisme

Source : USGS

Enfin, une section cartes :

details_seisme2

Source : USGS

Dernières informations sur la situation dans le centre de l’Italie :

Le village d’Onna, situé dans les Abruzzes  et au coeur de l’épicentre du séisme, a été pratiquement complètement détruit : la secousse a fait 40 morts, sur les 300 habitants du village.

Village d’Onna

diapo_seisme10

Crédit : AFP

Selon un dernier bilan fourni par Silvio Berlusconi lui-même, en déplacement dans la zone,ce séisme aurait provoqué 207 morts, 15 disparus et 178 blessés, dont 100 dans un état grave. Plus de 7 000 personnels de l’Etat participent aux secours en plus des volontaires.

Source : LeMonde.fr

Lire aussi : « L’Aquila, jour 2« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s