Images satellites de la plate-forme de glace Wilkins, Antarctique (31/03-06/04 2009)


Deux images satellites du Earth Observatory permettent d’observer la rupture du pont glaciaire reliant la plate-forme de glace (ice-shelf) Wilkins aux îles Charcot et Latady.

La première, capturée par le satellite Terra de la NASA le 31 mars 2009, montre le pont glaciaire encore intact.

wilkinssound_tmo_2009090

Source : Earth Observatory/NASA, 31 mars 2009

La seconde, capturée moins d’une semaine après la précédente, le 6 avril 2009, par le satellite Aqua de la NASA, montre que le pont glaciaire a disparu, remplacé par de gros blocs de glace en rejoignant de nombreux autres.

wilkinssound_amo_2009096

Source : Earth Observatory/NASA, 6 avril 2009

Selon les chercheurs, de nombreux facteurs ont contribué à l’écroulement de la partie du nord comme des tensions physiques et des températures plus élevées. Cette rupture et l’écroulement des blocs de glace ne contribueront pas à la hausse de niveau de la mer, puisque la glace flottait déjà sur l’eau. Cependant la plate-forme Wilkins  est la 10eme plate-forme majeure à s’effondrer en peu de temps, signe de l’impact de l’élévation des températures.

Source : NASA images courtesy Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team at NASA GSFC. Caption by Holli Riebeek.

A lire ou relire : « A propos de la banquise antarctique« ainsi que « Antarctique : Risque de rupture en bordure de la plate-forme de Wilkins« 

Publicités

Une réflexion sur “Images satellites de la plate-forme de glace Wilkins, Antarctique (31/03-06/04 2009)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s