32e réunion du Traité sur l’Antarctique – 2009


La 32e Réunion Consultative du Traité sur l’Antarctique (ATCM) s’est réunie à Baltimore, au Maryland (Etats-Unis), du 6 au 17 avril 2009. L’ATCM est l’évenement majeur annuel portant sur l’Antarctique, réunissant près de 400 diplomates et incluant la participation de gestionnaires, d’experts et de scientifiques spécialistes des pôles dans le cadre du programme sur l’Antarctique venant de 47 pays différents. Par ailleurs, différents observateurs d’ONG y sont également présents.

logo_antarctique

Parmi les thèmes de discussion : la protection de l’environnement, la promotion de la science et la gestion du tourisme étaient au programme. Cette année, la rencontre coïncidait avec le 50e anniversaire du traité sur l’Antarctique.

L’Antarctique, comme nous avons déjà eu l’occasion de le montrer ici est, selon les spécialistes, l’un des lieux où le réchauffement climatique est le plus rapide. Quant à l’Arctique, la fonte des glaces en été s’est fortement accrue.

carte_antarctique

Source : Institut Polaire Français Paul Emile Victor (IPEV)

La secrétaire d’État, Mme Hillary Clinton, a ouvert la réunion le 6 avril en soulignant que « L’Antarctique est important pour la connaissance de notre planète et pour notre capacité à prévoir les changements causés par le réchauffement mondial et à les atténuer. L’effondrement (le 4 avril) du pont de glace qui reliait la plate-forme Wilkins à l’Antarctique nous rappelle que le réchauffement mondial a déjà des effets énormes sur notre planète et que nous n’avons pas de temps à perdre pour nous attaquer à cette crise. » (Source : America.gov). Près de 400 diplomates, gestionnaires et logisticiens, ainsi que des spécialistes polaires de 47 pays dont le but était d’aborder des questions relatives à la protection de l’environnement, à la science polaire et au tourisme.

Banquise dérivante

banquise_derivante

Source : IPEV

Pour mémoire : Le Traité sur l’Antarctique a été signé à Washington en 1959 pour faire de l’Antarctique une région consacrée à la paix et à la coopération et pour traiter des questions relatives aux revendications de souveraineté. Son principal but est de veiller à ce que, “dans l’intérêt de l’humanité toute entière, l’Antarctique soit à jamais réservée aux seules activités pacifiques et ne devienne ni le théâtre ni l’enjeu de différends internationaux”. (Source : Secrétariat du Traité sur l’Atlantique)

Manchots empereurs

manchots_empereurs

Source : IPEV

Les principales mesures adoptées au cours de cette 32e réunion sont les suivantes :

imposer des limites à la taille des navires de croisière qui accostent dans l’Antarctique et au nombre de passagers autorisés à débarquer.
– améliorer la protection de l’écosystème et la sécurité des navires qui entrent dans la région.

Les mesures devront être ratifiées par les 28 pays ayant signé le Traité de l’Antarctique. (Source : France 24)

Pour en savoir plus sur les pôles des sites web :

– le site de l’Institut Polaire Français Paul Emile Victor (IPEV)

– Dossiers du CNRS : Une enquête aux pôles

– Pour le Traité sur l’Antarctique : le site officiel du Secrétariat du Traité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s