Sommet du G8 à L’Aquila (Italie) juillet 2009


L’Italie accueille de mercredi 8 à vendredi 10 juillet 2009 à L’Aquila le sommet du G8, élargi à une quarantaine d’Etats et d’organisations.

h_4_ill_1216451_aa37_890978

Photo REUTERS/TONY GENTILE

Mercredi, les chefs d’Etat et de gouvernement du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie) ainsi que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso + la Suède qui assure la présidence tournante de l’UE depuis le 1er juillet pour 6 mois,  se réuniront. (voir sur la fiche « Les forums internationaux« ).

Les principaux thèmes abordés seront les suivants : crise financière, monnaies de réserve, environnement, aide et sécurité alimentaire, commerce et pétrole.

Mercredi soir, une déclaration finale sera présentée. Elle devrait contenir un état de l’économie mondiale, l’ensemble des stratégies de sortie de crise, le point sur le changement climatique et l’avenir du développement.

Une seconde déclaration plus politique sera publiée en soirée après le dîner officiel. Cette dernière portera sur la situation au Proche-Orient, en Corée, sur la piraterie en Somalie, le terrorisme et la prolifération nucléaire et bien sûr sur la situation en Iran.

– Le président Barack Obama qui s’est rendu en Russie avant le sommet du G8 considère comme prioritaires les questions du nucléaire iranien et de la crise politique qui règne à Téhéran. (France 24, jeudi 2 juillet 2009)

– Par ailleurs, La France et le Royaume-Uni ont fait part lundi 6 juillet à Evian, lors du sommet bilatéral annuel, de leurs convergences de vue sur les principaux dossiers qui vont être évoqués au sommet du G8 :  protection de l’environnement, moralisation financière, relance de l’activité économique, réforme des grandes institutions internationales.

« Nous pensons que l’année 2009 est décisive sur le plan de la régulation, de la gouvernance mondiale et du réchauffement climatique « , a ainsi déclaré Nicolas Sarkozy, pour qui « il faut que les ambitions du G8 […] soient grandes ». (France 24, lundi 6 juillet 2009)

– Enfin, le président français, Nicolas Sarkozy et son homologue brésilien le président Luis Inacio Lula da Silva, ont publié une tribune commune dans laquelle ils appellent à la création d’une « Alliance pour le changement », une refonte des institutions internationales, afin, notamment, qu’elles fassent une plus grande place aux pays émergents. La France et le Brésil entendent proposer au monde leur vision commune d’un « nouveau multilatéralisme » adapté au monde du XXIe siècle. Un attention prioritaire doit être portée à la dimension sociale de la mondialisation (France 24, 7 juillet 2009).

En parallèle à cette journée de réunion du G8, le G5, composé des dirigeants des cinq grands pays émergents, à savoir, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud et le Mexique, se réuniront et publieront également une déclaration.

Le bâtiment principal du Sommet

rimg_Arsenale_14,0

Photo Site officiel du G8 de L’Aquila, 2009

Demain, jeudi 9 juillet, le G14 (G8 et G5) se réuniront ensemble pour des pourparlers en commun en présence de l’Egypte qui est l’invitée spéciale de l’Italie à titre d’observateur. Le G14, pour la première fois émettra un communiqué commun qui portera sur la crise financière et la relance du cycle de négociations de Doha à l’OMC.

En marge du G14 et sur l’initiative lancée par le président Barack Obama pour lutter contre le changement climatique, le Forum des économies majeures (FEM) se réunira aussi. Le FEM comprend le G8 + le G5 ainsi que l’Australie, l’Indonésie, la Corée du Sud et l’Union européenne, un ensemble de pays dont les émissions de gaz à effet de serre représentent environ 75% dans le monde. Les Nations Unies seront également présentes à ces discussions ainsi que le Danemark qui accueillera en décembre la conférence Copenhague 2009 qui doit aboutir à un accord faisant suite au protocole de Kyoto.

Le vendredi 10 juillet sera marqué par une réunion de discussions du G14 à laquelle se joindront des pays africains dont l’Angola, le Nigéria, le Sénégal, l’Algérie et la Libye (le dirigeant de ce pays Mouammar Kadhafi assurant la présidence tournante de l’Union africaine (UA)). Thèmes principaux abordés : l’aide et la sécurité alimentaire, et les progrès vers les Objectifs de développement du Millénaire (ODM). De nombreuses organisations internationales participeront également à ces discussions : Nations Unies, Fonds monétaire international (FMI), Banque mondiale, Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE), Agence internationale de l’énergie (AIE), Organisation mondiale du commerce (OMC), Organisation internationale du travail (OIT), Programme alimentaire mondial (PAM), Organisation pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et Fonds international pour le développement agricole (IFAD).

G8 l’Aquila : Centre des médias

rimg_05_IMG_4449copy1000,0

Photo Site officiel du G8 de L’Aquila, 2009

Sources : REUTERS, University of Toronto/G8 Research Group, Site officiel du G8 de L’Aquila,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s