Impacts du Typhon Morakot aux Philippines (6-8 août 2009)


Le Typhon Morakot a engendré de très fortes précipitations et des crues dans le Nord et le Centre de l’île de Luzon (Philippines) jeudi 6 et vendredi 7 août 2009. Au moins 10 personnes ont été tuées (dont 3 Français) et le passage du typhon a fait également neuf blessés.Un total de 5 552 familles ont été touchées par le typhon, dont certaines d’entre elles ont été évacuées. (Source : China News, Inquirer.net).

Carte de localisation

GM_Philippines

Source : Google Maps, repérage Planète Vivante (cliquer sur la carte pour accéder à Google Maps)

– De fortes pluies ont causé le débordement de la Rivière O’Donnell à Capas (Tarlac), jeudi après-midi, noyant trois étrangers et leur guide philippin dans le courant. En effet, un groupe de Français et de Belges effectuaient une randonnée sur le volcan Pinatubo au Nord-Ouest à environ 100 kilomètres de Manille.

Rescuers carry the body of a trekker who drowned, in Capas town, Tarlac province in this August 7, 2009 video grab

2009-08-07T130911Z_01_LONX101_RTRIDSP_2_PHILIPPINES_articleimage

Source : REUTERS/ABS-CBN via Reuters TV (PHILIPPINES DISASTER ENVIRONMENT IMAGES OF THE DAY)

– Par ailleurs, le décès de 3 personnes est a déplorer dans la ville de Baguio au Nord, suite à un glissement de terrain qui a recouvert en partie un bidonville. Des portions de l’autoroute Halsema, qui relie Baguio aux provinces montagneuses de l’intérieur et à la route de Kennon, constituant un axe de circulation majeur, ont été fermées sur ordre du Département des travaux publics en raison de glissements de terrain. De grosses coupures de courant ont également affecté cette région.

– A Botolan, Zambales, plus de 1 000 résidants ont dû se réfugier sur les toits de leurs habitations dans la nuit de jeudi à vendredi en raison du déversement des eaux de pluie et et des coulées de boue le long des pentes du Pinatubo faisant céder un segment du barrage Bucao et inondant au moins 10 barangay (quartiers). L’eau de la crue est montée à plus d’1,50 mètre. Les résidents de Botalan ont dû être évacués dans la journée de jeudi : 1,548 famille ont été déplacées dans le gymnase de Botolan et 200 autres à Porac et Bucao.

Rescuers wait for the strong current to subside in a flooded residential area devastated after a dike was destroyed at the height of typhoon Morakot in Botolan town in northern Philippines August 7, 2009

2009-08-07T063527Z_01_MAN506_RTRIDSP_2_PHILIPPINES_articleimage

Photo REUTERS/Erik de Castro (PHILIPPINES DISASTER ENVIRONMENT)

Stranded residents wait to be ferried by the Philippine Coast Guard rescuers to the other end of a highway partially destroyed due to continued flooding in Botolan town in northern Philippines August 8, 2009.

2009-08-08T072610Z_01_MAN605_RTRIDSP_2_PHILIPPINES_articleimage

Photo REUTERS/Erik de Castro (PHILIPPINES DISASTER ENVIRONMENT)

– Les fortes pluies apportées par le typhon Morakot ont également provoqué des inondations dans d’autres provinces du nord et dans certains quartiers de Manille. Des glissements de terrain ont bloqué des routes dans la région de Benguet au Nord ainsi qu’a Ifugao et à Nueva Ecija dans le centre.

Enfin, une hausse soudaine du niveau d’eau au Barrage Ipo dans la région de Bulacan a obligé les techniciens à ouvrir les vannes, ce qui provoqué une forte élevation du niveau de l’eau en aval. Les routes étaient alors impraticables. (Source : Inquirer.net, The Manila Times)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s