1ere Journée mondiale de l’humanitaire : l’évolution des actions humanitaires


En décembre 2008, l’Assemblée générale (AG) des Nations Unies a désigné le 19 août 2009 première Journée humanitaire mondiale. Le fait d’avoir réservé une journée pour célébrer cet événement
constitue en soi une façon d’accroître la compréhension du public à l’égard des activités axées sur l’aide humanitaire étendue à l’ensemble du monde. Cette journée vise également à honorer les travailleurs
humanitaires qui ont perdu la vie ou ont été marqués dans leur chair dans l’exercice de leur fonction.
L’Assemblée générale invite tous les pays, tous les organismes du système des Nations Unies et toutes les organisations internationales et non gouvernementales à célébrer chaque année cette journée de
manière appropriée.

WHD

La date du 19 août a été choisie en mémoire des 22 personnes qui ont perdu la vie lors d’un attentat contre le Bureau des Nations Unies en Iraq. Parmi celles-ci se trouvait Sergio Vieira de Mello, à l’époque
Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq.

Vous retrouverez les actions prévues pour cette journée et les buts de ces actions (en français) sur une page spécialement dédiée à cette journée.

La sécurité est un des problèmes majeurs des humanitaires. En 2008, 260 travailleurs humanitaires ont trouvé la mort, été kidnappés or sérieusement blessés lors d’attaques violentes. Il s’agit là d’un triste record. Le nombre total d’attaques contre les travailleurs humanitaires a fortement augmenté ces trois dernières années avec une moyenne annuelle presque trois fois supérieure à celle des neuf années précédentes. Le
nombre d’attaques par rapport au nombre de travailleurs humanitaire a augmenté de 61%.

En effet, le contexte géopolitique mondial qui était porteur d’espoir après la guerre froide, s’est vu complètement bouleversé par des tensions et des conflits locaux et régionaux. Il est indéniable que les événements du 11 septembre 2001 et la guerre contre le terrorisme ont marqué une rupture fondamentale qui a eu de lourds impacts sur l’action humanitaire qui implique un positionnement pas facile à gérer pour celle-ci. Comme on a pu le constater lors du cyclone Nargis en Birmanie, l’an passé, l’action humanitaire est souvent considérée comme une représentation de l’Occident dont le rôle interventionniste est refusé par certains Etats. Ce genre de problèmes nous obligent à redéfinir la notion de territoire humanitaire et leur indépendance par rapport aux gouvernements occidentaux. Ce phénomène à entraîné le développement de réseaux partenaires dans les pays du Sud. Par ailleurs, de nombeuses organisations humanitaires ont élargi leur champ d’action.

L’action la plus connue du grand public est celle, lors d’une crise humanitaire , de l’intervention dite de « secours d’urgence » : sauver des vies par des soins médicaux, éviter la dégradation de la situation (épidémies, crises sanitaires) donc, protéger la population la plus vulnérable et organiser son évacuation (A. Magnan, « Maldives, le tsunami« ). C’est une phase qui demande beaucoup de moyens logistiques que ne possèdent pas, en général, les pays en développement.  Ensuite viennent deux autres phases : réhabilitation et développement. Or, la phase de développement peut être critique car elle doit prendre en compte des facteurs comme le statut de certains réfugiés, des facteurs sociaux et culturels, matériels et économiques.

Enfin, les organisations humanitaires dans leur ensemble doivent faire face à la pauvreté et aux inégalités depuis les années 90 et actuellement à l’ampleur croissante des catastrophes naturelles ainsi qu’au contexte de crise alimentaire, directement lié à la crise économique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s