Indonésie : violent séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter


Un violent séisme a frappé le Sud de l’île de Java en Indonésie, Mercredi 2 septembre 2009, à 7h55 UTC (2h55 PM à l’épicentre).

Localisation de l’épicentre du séisme
GE_seisme

Source : Google Earth/USGS

L’épicentre du séisme se trouvait à 95 km au SSO de Bandung (Java), 110 km de Sukabumi (Java) 115 km de Tasikmalaya (Java) et 195 km de Jakarta, à une profondeur de 50 km.

La région située à la limite des plaques Australienne et de la Sonde (appartenant à la grande plaque eurasienne) connaît une activité très fortement active (revoir la tectonique des plaques dans les fiches techniques). Or le choc d’aujourd’hui s’est produit pratiquement à l’interface des 2 plaques, comme on peut le voir sur Google Earth et la carte de l’USGS, ci-dessous.

situation

Source : USGS

En général la population, dans cette région densément peuplée, vit dans des habitations particulièrement vulnérables au tremblements de terre, même si certaines structures modernes, comme en partie celles de la ville de Jakarta, construites selon des normes plus strictes sont plus résistantes. La carte des populations exposées permet d’évaluer , à l’aide de cercles correspondant à des zones d’intensités (les plus fortes étant situées près de l’épicentre du séisme), le risque encourru par les habitants. Il y a déjà eu, en juillet 2006, un séisme de magnitude 7.7 sur l’échelle de Richter, situé à 172 km au Sud de celui d’aujourd’hui, qui a occasionné la mort de 665 personnes. Les populations exposées à un risque de classe V étaient évaluées à 10 838 000 et celles exposées à un risque de classe IV à 44 191 000. La carte ci-dessous correspond aux risques des populations exposées pour le séisme d’aujourd’hui.

estimation_populations_exposees

Source : USGS

Le dernier bilan provisoire s’établit actuellement à 32 morts à l’Ouest de l’île de Java, 27 blessés  et de gros dommages à Tasikmalaya. Or, la ville de Tasikmalaya et les villes alentours, comme Garut et Bandung sont fortement peuplées. A Tasikmalaya, des centaines de personnes se sont réfugiées sur une base militaire par crainte des répliques.

Par ailleurs, les communications étant coupées avec les zones côtières, il était impossible d’obtenir des renseignements sur les conditions dans cette région, probablement la plus affectée, selon l’agence indonésienne de gestion des catastrophes plus tôt dans la journée et des équipes médicales ont été envoyées.

Maisons du village de Sukabumi, sur Java-Ouest

OFRTP-INDONESIE-SEISME-20090902 INDONESIA-QUAKE

Photos 1) Reuters/Koran Sindo et 2) AFP/STR

Dommages à Tasikmalaya, Java

02indo3-600

Source : By NORIMITSU ONISHI and MARK McDONALD Published: September 2, 2009 (NY Times)

Une autre région sévèrement touchée est celle du district de Cianju à environ 100km au Sud de Jakarta où un glissement de terrain s’est produit : 40 personnes portées disparues. D’autres ont été tuées lors de l’effondrement de constructions à Tasikmalaya et dans la ville de Sukabumi.

Villageois devant les ruines de leur maison à Tasikmalaya


2009-09-02T143552Z_01_JAK19_RTRIDSP_2_INDONESIA-QUAKE_articleimage
Source : REUTERS/Stringer (INDONESIA DISASTER)

Advertisements

Une réflexion sur “Indonésie : violent séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s