Typhon Ketsana : inondations désastreuses aux Philippines et au Vietnam


La tempête Ketsana, classée en typhon à l’approche des côtes vietnamiennes, avec des vents allant jusqu’à 144km/h, a frappé le pays le 29 septembre en fin de journée. Selon un bilan provisoire du gouvernement le 1er Octobre, 92 personnes ont trouvé la mort et 19 autres sont portées disparues. Par ailleurs, 170 000 personnes ont été déplacées. Au Cambodge, on déplore la mort de 11 personnes.

Vue aérienne de la région inondée par le typhon Ketsana : ville de Danang au centre du Vietnam (30/09/09)

2009-09-30T065639Z_01_HAN03_RTRIDSP_2_ASIA-TYPHOON_articleimage

REUTERS/Kham (VIETNAM DISASTER ENVIRONMENT)

Selon l’IRIN (Réseau régional intégré d’information), près de 60 000 habitations ont été endommagées ou détruites.

Certains secteurs de la vieille ville de Hoi An, classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, demeurent immergés sous trois mètres d’eau. Alors que le typhon Ketsana s’est affaibli et est repassé au stade de dépression tropicale, il s’est également déplacé à l’intérieur des terres vers le Cambodge et le Laos. Les habitants et les responsables du centre du Vietnam doivent faire face, maintenant, à des inondations importantes :

au moins une partie de l’autoroute nationale qui traverse le pays du nord au sud demeure impraticable ;

– des millions d’habitants sont sans électricité après que des sections du réseau national aient été affectées ;

– enfin, l’élévation du niveau des eaux, l’inondation des routes et l’endommagement des ponts ont isolé des centaines de milliers de personnes.

Evacuation d’habitants de la ville de Hoi An (30/09/09)

2009-09-30T074510Z_01_HAN10_RTRIDSP_2_ASIA-TYPHOON_articleimage

REUTERS/Kham (VIETNAM ENVIRONMENT DISASTER)

Les agences humanitaires annoncent que l’inondation, les arbres et les lignes à haute tension tombés ont coupé l’accès à certains secteurs situés dans le centre du Vietnam central, d’où la difficulté des secours pour atteindre les habitants.

Par ailleurs, Ketsana a fortement touché les zones cultivées au Nord du delta rizicole du Mékong. La qualité du café (le Vietnam est le premier producteur mondial de café robusta) risque d’être compromise à la suite de très fortes pluies : Ketsana a endomagé 740 hectares d’heveas (production de caoutchouc) et 180 000 hectares de café plantés dans la province la plus productive.

Par ailleurs, Ketsana a fait au moins 277 victimes aux Philippines, selon un bilan des autorités le 1 octobre. « Le Disaster Management Working Group (DMWG), qui rassemble des représentants du gouvernement, des Nations Unies et d’organisations non gouvernementales, a envoyé des équipes dans les six provinces les plus durement touchées afin d’évaluer les dommages. Elles publieront leur rapport le 6 octobre, accompagné de recommandations pour une aide à long terme et des projets de reconstruction. » (Source : IRIN)

Inondation à Cainta Rizal, à l’Est de Manille (27/09/09)

2009-09-27T053224Z_01_EDC511_RTRIDSP_2_PHILIPPINES-TYPHOON_articleimage

REUTERS/Erik de Castro (PHILIPPINES ENVIRONMENT DISASTER IMAGES OF THE DAY)

Les Philippines sont un des pays les plus touchés par des tempêtes tropicales ou des typhon chaque année. désastre du monde, sont battues par des tempêtes tropicales chaque année. En effet, ce pays est en tête d’une liste des pays les plus vulnérables face aux tempêtes fréquentes et au typhons intenses, dressée par la Banque mondialeIl mène une liste de Banque mondiale, phénomène qui risque de s’accentuer avec le changement climatique. Les inondations ont envahi environ 80% de la ville de Manille (15 millions d’habitants), causant le décès d’environ 270 personnes sur l’île de Luzon. 375 000 habitants ont été contraints d’abandonner leurs maisons et de trouver refuge dans des centres d’évacuation. Dans certains endroits, l’eau a atteint 2 mètres de hauteur.

Le bilan provisoire aux Philippines : au moins 300 morts, plus de 500 000 personnes dans les centres d’évacuation et au moins 2,5 millions de Philippins affectés par les inondations.

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), réunie depuis le 28 septembre et jusqu’au 9 octobre 2009, à Bangkok (Thaïlande), a souligné que les inondations aux Philippines étaient un avertissement. Les inondations aux Philippines devrait rappeler aux politiques et aux délégués de la négociation du traité sur le climat qu’il ne s’agit pas seulement de discuter sur des textes, des amendements et des données financières, mais de la vie de millions de personnes et de l’avenir de cette planète Kim Carstensen, leader mondial de la WWF Climate Initiative.

Une réflexion sur “Typhon Ketsana : inondations désastreuses aux Philippines et au Vietnam

  1. L’Asie du Sud-est subit une série noire. Entre les pluies torrentielles lièes à la saison des pluies, les typhons et les séismes, les catastrophes se suivent et ne se ressemblent pas pour cette région pauvre du globe.

    Ben du Cambodge
    décoration asiatique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s