Le syndrome du Titanic : la planete entre espoir et desespoir


Un nouveau film pour sensibiliser l’opinion publique sur les risques et les conséquences du changement climatique. Espoir/Désespoir.

Après le film d’Al Gore « Une vérité qui dérange » (2006), celui de Yahn Arthus Bertrand « Home » (mai 2009) a voir sur YouTube, Nicolas Hulot présente « Le Syndrome du Titanic » qui sort en salle mercredi 7 octobre 2009. Ce film ne montre pas la nature mais principalement les problèmes des villes, la population urbaine représentant plus de la moitié de la population mondiale.

Il était l’invité ce matin de France Inter à 8h30 :

Sur France 3, le 3 octobre 2009 :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s