De l’utilité des images satellites et de la cartographie pour les interventions humanitaires


Les images satellites et la cartographie qui en découle sont de plus en plus utiles à l’aide humanitaire : repérage des zones touchées par des catastrophes naturelles et humanitaires, en particulier, afin que les ONG puissent accéder aux régions les plus isolées le plus rapidement possible. C’est dans cet esprit que les informaticiens, cartographes et spécialistes en géomatique et en système d’information géographique travaillent sur les images satellites afin de déterminer de façon précise et en temps réel les zones concernées, par exemple, par les inondations, les camps de réfugiés ou de déplacés, les destructions dues aux séismes, etc.

Exemple de Carte de l’Afghanistan montrant les aspects de la situation civile du conflit :

morts des civils causées par les attaques aériennes d’octobre 2001 à décembre 2001 et nombre de personnes rapatriées avec l’aide de l’UNHCR en 2002  en interaction avec des indicateurs de vulnérabilité.

afghanistan_conflict_vulnerable_population

Source : UNOSAT

La Charte internationale, Centre Espace et Catastrophes majeures, « offre un système unifié d’acquisition et de livraison des données satellites dans les cas de catastrophes d’origine naturelle ou humaine par l’entremise d’utilisateurs autorisés. Chaque agence membre s’est engagée à fournir des ressources à l’appui de la Charte et contribue ainsi à atténuer les répercussions de telles catastrophes sur la vie des gens et sur la propriété« . La Charte Internationale a réaffirmé en juin 2009, le rôle majeur joué par l’UNOSAT (UN Institute for Training and Research (UNITAR) Operational Satellite Applications Programme) dans le déclenchement des opérations de secours et l’assistance fournie aux humanitaires en cas de désastre naturel.

Les compétences techniques du programme UNOSAT dans le traitement et l’analyse des images satellites  permet de fournir gratuitement des données, suite à des catastrophes, dans le monde entier. Ce programme, mis en place en 2000 par l’Agence spatiale européenne et diverses autres agences spatiales nationales, est destiné à aider la communauté internationale à réagir efficacement aux situations d’urgence. Des données sont ainsi fournies, notamment à l’UNOSAT, qui en effectue une analyse appropriée et et les transforme en informations géospatialisées utiles. En 2003, l’UNOSAT a lancé son service de cartographie humanitaire rapide. l’ESRI fournit également de nombreuses données.

Le site RELIEF Web permet la visualisation sur cartes de toutes les crises actuelles à travers le Monde. Les cartes sont la plupart du temps accompagnées de textes et rapports.

Exemple : Déplacement de populations au Pakistant 16-19 octobre 2009

reliefweb_pakistan

Source :  Relief Web

La Mission OCHA (United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs) a pour but de mobiliser et de coordonner une action humanitaire efficace en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux afin de soulager les personnes touchées par les catastrophes, de promouvoir une prévention contre ces catastrophes et d’aider à la mise en place de solutions durables.

L’OCHA soutient et facilite le travail des agences onusiennes, des organisations non gouvernementales (ONG) et de la Croix-Rouge Internationale qui offrent des services humanitaires aux personnes dans le besoin. La mission fonctionne également en étroite coopération avec des gouvernements, dans les situations d’urgence.

Exemple : le bureau de l’OCHA présent en Haïti depuis 2004

Dans ce pays de la Caraïbe, l’OCHA a mis en oeuvre plusieurs objectifs : en tout premier lieu, des plans inter-organisations afin de mettre en place un  système de prévention efficace protégeant la vulnérabilité des habitants face aux catastrophes naturelles [Haïti a notamment énormément souffert des passages de cyclones et de tempêtes tropicales lors de la saison 2008 (1, 2, 3) ] ; mais aussi de faciliter solutions durables face aux différentes crises touchant ce pays.

Synthèse sur la déforestation et les catastrophes naturelles de 2008

deforestation_catastrophes_haiti

Source : OCHA Haïti

Dans son dernier bulletin (octobre 2009), l’OCHA fait le point des actions de développement et de prévention menées en Haïti, dont la carte des abris d’urgences est un des exemples.

abris_haiti

Source : OCHA

7 réflexions sur “De l’utilité des images satellites et de la cartographie pour les interventions humanitaires

  1. nous assistons maintenant à trop de castrophes naturelles comme artificielles.comme sudgestion ,je preconise qu’on developpe le domaine dela cartographie pour prevenir tout cela.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s