Eruption de la Soufriere Hills de Monserrat le 11 février 2010


En référence à notre billet du 12 février dernier, voici une image satellite en vraie couleur, capturée par le spectroradiomètre (MODIS) du satellite Aqua de la NASA, le 11 février 2010, jour de l’effrondrement du dôme.

Image satellite de la Soufriere Hills de Montserrat après l’effondrement du dôme le 11/02/10

Source : Earth Observatory, Image de la NASA par Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team at NASA GSFC. Légende de Michon Scott.

Comme on peut le voir aisément sur l’image satellite, cet événement éruptif a provoqué un panache s’élevant à plus de 15 200 mètres d’altitude et a généré des coulées pyroclastiques (gaz chauds et débris jusqu’à 400 mètres). Les flux pyroclastiques ont détruit de nombreux bâtiments dans le village de North Harris de Sourfrière Hills, et l’Observatoire de Montserrat considère que l’effondrement du dôme est l’éruption la plus importante depuis celle de Mai 2006.

Image satellite de l’éruption de la Soufriere Hills de Monserrat en mai 2006

Source : Earth Observatory, NASA image created by Jesse Allen, Earth Observatory, using data provided by the Goddard Earth Sciences DAAC.

Quand un dôme de lave s’effondre, les conséquences peuvent être dramatiques en raison des flux pyroclastiques et des colonnes de cendres volcaniques. L’effondrement le 11 Février a forcé l’évacuation de petites communautés alentour et a perturbé la circulation aérienne locale.

Une série de photos datés du 11 et du 12 février 2010 sont visible sur la page Flickr du Monserrat Volcano Observatory

Source : Monserrat Volcano Observatory

Pour mémoire : le volcan de la Soufrière occupe la moitié sud de l’île de Montserrat. La zone du sommet consiste essentiellement en une série de dômes de lave. Le sommet du volcan « Soufrière Hills » s’élève au-dessus de Plymouth, la capitale de l’île de Montserrat. Plymouth est situé à seulement 4 km à l’ouest du volcan, sur les dépôts pyroclastiques provenant d’éruptions antérieures.

Carte de Monserrat avec les différents sommets et dômes volcaniques ainsi que les villes (Google Earth)

A voir : le site web du MOV (Monserrat Observatory Volcano)

et la page « Fiches techniques » rubriques Eruptions volcaniques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s