Journée mondiale de la météorologie : 23 mars 2010


La « météo » fait partie de notre quotidien… et l’Organisation mondiale de la météorologie fête aujourd’hui ses 60 ans au cours d’une journée mondiale qui a pour thème cette année « L’OMM : 60 ans au service de votre sécurité et de votre bien-être ».

En effet, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a été fondée en 1950. L’année suivante, les Nations Unies en faisaient l’une de leurs institutions spécialisées. Michel Jarraud, secrétaire général de l’OMM a rappelé aujourd’hui que :

«Dans les prochaines décennies, les observations et les prévisions effectuées ainsi que les services fournis sous les auspices de l’OMM constitueront un moyen essentiel d’assurer la sécurité alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques et de contribuer à un développement durable ». (Source : Centre d’Actualités de l’ONU)

L’Organisation mondiale de la météorologie gère de très nombreux programmes parmi lesquels certains sont totalement impliqués dans la gestion du bien-être et de la sécurité de la population mondiale, comme le Programme climatologique mondial (PCM), initiative internationale, destiné à gérer les données climatologiques, la surveillance du système climatique, à comprendre les phénomènes…, ou encore comme le Programme de réduction des risques de catastrophes qui a pour but de faire en sorte que les Services météorologiques et hydrologiques nationaux contribuent davantage et de façon plus efficace, à la protection des personnes, grâce au renforcement de la coopération dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes, aux niveaux national et international.

Photo Marie-Sophie Bock Digne, 2009, Vendée, France

Portail web de l’OMM

Cliquez sur l’image pour accéder au site web

Quelques chiffres sur les risques de catastrophes : entre 1980 et 2005, près de 7 500 catastrophes naturelles ont concerné la planète, tuant plus de 2 millions de personnes et causant des pertes économiques estimées à plus de 1,2 milliard de dollars.

Impacts de la tempête Xynthia sur le trait de côte (Esnandes, Charente-Maritime, Pointe St-Clément)

Photo Marie-Sophie Bock Digne, 16 mars 2010

Divers phénomènes météorologiques et hydrologiques étaient à l’origine de 90 % de ces catastrophes, de 72,5 % des décès et de 75 % des dégâts matériels. En revanche, le nombre de victimes a diminué fortement, grâce surtout aux mesures de prévention et de préparation, en relation étroite avec la diffusion d’alertes précoces et à la gestion des situations d’urgence.

Des centres spécialisés, comme le Centre international de recherche sur le phénomène El Nino (cf dans l’onglet « Définitions » de ce blog), qui soulignent l’importance donnée à la coopération internationale. En effet, la volonté de l’OMM à associer tous les pays de la planète à ses travaux en fait une organisation phare du système onusien.

Dans ce cadre, et avec l’aide d’autres organismes de l’ONU, l’OMM apporte son assistance et son aide aux pays qui en ont besoin pour assurer le bon fonctionnement des Services météorologiques et hydrologiques nationaux.

Cyclone Daniella -Ile de la Réunion, 8/9 décembre 1996, houle cyclonique

Photo Marie-Sophie Bock Digne, 8 décembre 1996

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s