Volcan Eyjafjöll (Islande) et nuage de cendres : situation au 8 mai 2010


Depuis vendredi 7 mai 2010, le volcan Eyjafjöll est de nouveau dans une phase explosive et le nuage de cendre qui s’en dégage est de 10km de haut, soit autant que lors du début de l’éruption. En fin d’après-midi, une concentration jugée potentiellement dangereuse selon Eurocontrol était notable au-dessus de l’Atlantique nord, obligeant à dévier la trajectoires de certains vols transatlantiques vers le Sud. 

Nouveau nuage de cendres du Volcan Eyjafjöll (Islande) 2010/05/06

Source : Earth Observatory : NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team. Caption by Rebecca Lindsey

Après plus d’une semaine d’activité relativement faible à la fin du mois d’avril, le volcan islandais  Eyjafjöll est entré dans un nouveau cycle d’éruptions provoquant un nuage de cendre depuis la première semaine du mois de mai. L’image ci-dessus a été capturée au cours de la matinée du 6 mai 2010 par le spectroradiomètre (MODIS) du satellite Terra de la NASA. Cette image satellite montre un panache épais de cendres (couleur brunâtre) se dirigeant selon une trajectoire vers l’Est puis vers le Sud. du volcan.

Survol du volcan le 8 mai 2010

Source : Photo: Gunnar B. Gudmundsson, éruption du volcan Eyjafjöll entre 11h15 et 14h15, le 8 mai 2010

Les répercussions de ce nuage en Islande sont relativement importantes en raison de la quantité de cendres émises par le volcan. Ce phénomène entraîne notamment une menace pour le bétail et la faune en général, mais aussi pour la végétation et les hommes en raison des risques respiratoires. Selon la protection civile islandaise, une soixantaine de personnes ont volontairement quitté la zone, mêmme si aucun ordre d’évacuation n’a été donné. Par ailleurs, la Croix-Rouge a ouvert des centres pour les personnes ayant besoin d’assistance, ces dernières devant s’inscrire dans leurs registres lorsqu’elles quittent la zone affectée par l’éruption.

Bien évidemment, l’activité ayant repris une forme aussi importante que celle du mois d’avril, des répercussions se font sentir sur le trafic aérien, suivant la direction de ce nuage : 900 vols annulés en Espagne (19 aéroports fermés dont Barcelone) samedi 8 mai 2010 : le nuage de cendre est entré à 00h00 GMT samedi.

Météo France a annoncé l’arrivée, ce samedi 8 mai 2010, de nuages de cendres volcaniques venus d’Islande. Ces nuages sont attendus en fin de journée et la nuit prochaine. Les nuages chargés de cendres se sont déplacés aaujourd’hui vers la péninsule ibérique et seront repoussés au sud de la France. Les concentrations de cendres seront plus fortes que lors du précédent épisode de la mi-avril.

« En France, la concentration de particules dans le ciel hexagonal a entraîné la mise en place d’une « zone de précaution » mais elle est jugée suffisamment faible pour permettre la circulation aérienne, selon la DGAC qui ne prévoit pas de perturbations majeures avant lundi matin. Air France a effectué un vol-test samedi après-midi survolant notamment les Pyrénées, afin de s’assurer de la sécurité de la zone. De premières analyses devaient être disponibles samedi soir mais l’analyse profonde du moteur et de l’appareil sera effectuée dimanche. Une cinquantaine de vols ont été annulés en France [sur plusieurs milliers] en raison de la fermeture de l’espace aérien ibérique », a précisé le porte-parole de la DGAC, dont une trentaine au départ de Roissy et Orly et une vingtaine dans les aéroports de province Marseille et Bordeaux. La compagnie irlandaise Ryanair a décidé par précaution d’annuler l’ensemble de ses vols au départ et à l’arrivée de Marseille-Provence. » (Le Monde 20h28)

Voici les cartes de prévisions du déplacement du nuage de particules (contour rouge) du VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) de Londres entre le 08/05/2010 18h00 UTC et le 09/05/2010 12h00 UTC

5 réflexions sur “Volcan Eyjafjöll (Islande) et nuage de cendres : situation au 8 mai 2010

  1. Je rentre d’un reportage photographique d’Islande et je suis consterné par le spectacle de désolation de la côte sud. Il est heureux que la presse parle enfin de la population de cette île et ne se contente de citer les malheureux touristes bloqués dans certains aéroports !

    J'aime

  2. Merci beaucoup pour ce commentaire ! A travers la presse européenne, il est très difficile de trouver des renseignements sur la situation exacte en Islande… pays qui est bien oublié par chez nous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s