Haïti : reconstruire la presse après le 12 janvier 2010


Le Nouvelliste, fondé en 1898 en Haïti, est le plus ancien journal francophone des Amériques. Sa publication papier stoppée en raison du séisme du 12 janvier 2010 a repris depuis le 7 avril dernier, mais les journalistes du quotidien n’ont jamais cessé de se mobiliser pour informer par l’intermédiaire du site web (créé en 2006) et notamment à travers des vidéos quotidiennes depuis le 12 janvier, en allant au contact de la population, sur les différents lieux de touchés par la catastrophe.

Le Courrier International présente une interview de Frantz Duval, le rédacteur en chef de ce quotidien :

« Depuis le séisme du 12 janvier 2010, Le Nouvelliste lutte pour continuer d’informer ses lecteurs. Courrier international a profité du passage en France de son rédacteur en chef, Frantz Duval, pour dresser un bilan cent jours après la catastrophe ».

Vodpod videos no longer available.

Le Courrier International a publié, le 4 février 2010, un mois après le séisme, un numéro spécial donnant la parole aux journalistes haïtiens du Matin et du Nouvelliste privés de publication après ce cataclysme.

Source : Courrier International

En accord avec le Nouvelliste, le Courrier International propose le téléchargement d’un numéro spécial du quotidien haïtien (12 janvier-12 février) en format .pdf :

Source : Courrier International

ainsi qu’un numéro spécial du 14 mars 2010 à téléchager sur le site web du Nouvelliste


Bon courage au Nouvelliste en cette année de 110e anniversaire !!!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s