Alex : ouragan de catégorie 1


12h00 UTC, Alex est passé au stade d’ouragan de catégorie 1

Image satellite GOES/NASA le 30 juin 2010 à 14h40 UTC (superposition sur Google Earth)

Source : NASA/NOAA GOES Project science

A 12h00 UTC, il était situé à 23°4 de latitude Nord et 95°3 de longitude Ouest, soit à 250 km à l’Est de La Pesca (Mexique) et 355 km au Sud-Est de Brownsville (Texas). Il se déplace lentement (11 km/h) vers l’Ouest-Nord-Ouest avec un minimum dépressionnaire de 959 HPA.

Carte de trajectoire et d’alertes

Source : NHC/NOAA/NWS

Le centre de l’ouragan Alex devrait se rapprocher de la côte Nord-Est du Mexique ou du Sud du Texas en fin de journée et toucher terre la nuit prochaine ou jeudi matin de bonne heure.

Les vents maximum accompagnant cet ouragan atteignent 130 km/h, accompagnés de rafales plus importantes et un renforcement est prévu : Alex pourrait passer en catégorie 2 avant de toucher terre. Des vents de force cyclonique soufflent depuis le centre jusqu’à 35 km de rayon et des vents de tempête jusqu’à 325 km vers l’extérieur.

Des Mexicains ramassent les toits des abris de plage à Tampico avant l’arrivée de l’ouragan Alex

Les impacts sur terre liés à l’ouragan devraient être les suivants :

1) Précipitations : pluies accumulées entre 150 et 300 mm sur les régions Nord-Ouest du Mexique et le Sud du Texas. Des précipitations plus importantes pouvant atteindre 500 mm sont prévues localement. Ces pluies pourraient causer  des inondations subites et des coulées de boue surtout dans les régions montagneuses. Des bandes pluvieuses associées à la présence de l’ouragan se déversent déjà sur ces régions.

2) Houle cyclonique puissante et destructrice et onde de tempête pouvant atteindre 1,50 mètre.

3) Par ailleurs, en raison de l’extension du phénomène, de très fortes vagues et des vents supérieurs à 65 km/h provoquent l’extension de la nappe de pétrole au large des côtes depuis le delta du Mississipi en Louisiane jusqu’à la Floride. La suspension des travaux , combinée à de forts vents repoussent le pétrole vers la côte et tous les progrès accomplis pour protéger le littoral vont être anéantis. Les engins de forage et les plates-formes situés sur le trajet des bandes extérieures de la tempête ont été évacués

En dépit des conditions météorologiques peu favorables – vagues atteignant jusqu’à 3,6 mètres – certains navires continuent à travailler sur la zone.

Vue aérienne d’une plage de l’île d’Elmer en Louisiane : l’ouragan Alex perturbe lesopérations de nettoyage

Photo AFP / Getty / Joe Raedle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s