L’ouragan Alex, de catégorie 2, s’apprête à toucher terre au NE du Mexique


Selon le bulletin du National Hurricane Center de Miami émis à 23h00 UTC, Alex s’apprête maintenant à toucher terre.

Image satellite acquise à 19h10 le 30 juin 2010 par le radiospectromètre MODIS à bord du satellite Terra de la NASA

Source : NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team

A 23h00, l’oeil de l’ouragan Alex était situé par un avion de reconnaissance et le service de météotologie de Brownsville près de la latitude 24°4 Nord et la longitude 97°2 ouest. Alex se déplace vers l’Ouest à près de 19 km/h et devrait confirmer sa trajectoire jusqu’à ce qu’il touche terre, dans quelques heures.

Alex apporte des vents soutenus qui ont augmenté pour atteindre 155 km/h, accompagné de rafales plus puissantes et est actuellement un ouragan de catégorie 2 sur l’échelle de Saffir-Simpson. Il pourrait encore se renforcer avant de toucher terre, pour ensuite s’affaiblir une fois sur le continent.

Alex est un ouragan puissant et les vents cycloniques qui l’accompagnent s’étendent au-delà du centre jusqu’à plus de 110 km, les vents de niveau tempête tropicale atteignant, eux, un rayon de 355 km vers le Nord-Est, depuis le centre du système. La dernière mesure du minimum de pression au centre, relevé par un avion chasseur d’ouragans de l’US Air Force était de 950 HPA.

Le radar de Brownsville (Texas) indique de nombreuses bandes de pluies affectant les côtes du Sud du Texas et du Nord-Est du Mexique.

La photo ci-dessous montre un arbre renversé par le vent et bloquant une voie à Matamoros , état mexicain de Tamaulipas, à l’approche de l’ouragan Alex (30 juin 2010).

Photo REUTERS / Tomas Bravo

Une forte marée de tempête risque de provoquer une submersion comprise entre 1,20 m et 1,80 mètre au-dessus du niveau de la mer au nord de l’oeil du cyclone sur le littoral et la mer pourrait pénétrer à l’intérieur des terres sur plusieurs kilomètres. Sur le littoral, des vagues potentiellement destructives sont à craindre.

Voiture dans une rue inondée en raison de fortes pluies à l’approche de l’ouragan Alex à Matamoros , état mexicain de Tamaulipas (30 juin 2010)

Photo REUTERS / Tomas Bravo

L’arrivée de ce premier ouragan en juin renforce la véracité des prévisions du National Hurricane Center en faveur d’une saison cyclonique au-dessus de la normale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s