Séisme Japon 14 avril 2016 - Photo Kyodo/Reuters

Séismes dans le Sud du Japon sur l’île de Kiushu


Mise à jour 6h00, 15 avril 2016

Un premier séisme de magnitude 6,2, selon USGS (6,4 selon la Japan Meteorological Agency | Earthquake Information), a eu lieu à 12:26 UTC dans le Sud-Ouest de l’archipel sur l’île de Kyushu, épicentre situé à 7 km au SW of Ueki et à 12 km à WNW of Kumamoto-shi et à 10 km de profondeur ; et un deuxième séisme avec le même épicentre (10km de profondeur, de magnitude 6,0 selon USGS (6,4 selon la JMA) à 15h03 UTC.

Séismes du 14 avril 2016 au Japon
Séismes du 14 avril 2016 au Japon

Pas d’alerte au tsunami déclenchée. Si la magnitude est beaucoup moins forte que le 11 mars 2011, les secousses en elles-mêmes ont été aussi fortes.

« Sur l’échelle nippone qui mesure le ressenti à la surface – un indicateur plus explicite que la magnitude pour le grand public – le niveau a cette fois atteint 7 au plus haut, contre 6+ il y a cinq ans. Au niveau 7, les personnes et le mobilier peuvent être projetés en tout sens. » Le Monde

Selon la Compagnie d’électricité de Kyushu aucune anomalie n’a été détectée dans les réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire Sendai, à Satsuma-sendai, dans la préfecture de Kagoshima. Ces réacteurs sont les deux seuls en service actuellement dans l’Archipel et que les réacteurs continuent de fonctionner. De même, aucune anomalie n’a été détectée à la centrale nucléaire Genkai, dans la préfecture de Saga. Cette centrale est actuellement à l’arrêt (Source : NHK).

On dénombre 9 personnes décédées, dans la ville de Mashiki, préfecture de Kumamoto ou plusieurs incendies ont également éclaté, plus de 850 personnes ont été blessées et hospitalisées dont 8 dans un état grave, 19 maisons se sont effondrées et de nombreuses personnes sont encore coincées sous les décombres (Bureau de gestion des catastrophes de Kumamoto). Par ailleurs 44 000 habitants ont été évacués. 16 000 seraient privés d’électricité et 38 000 de gaz à Kumamoto.

La faible profondeur du tremblement de terre, à seulement 10 kilomètres, explique le fort ressenti des secousses de la part de la population et il est à craindre des dommages assez importants. Selon des scientifiques de l’Université de Kyoto le séisme s’est produit dans des zones où une activité sismique mineure est constante.Des répliques ont déjà eu lieu et le tremblement de terre pourrait avoir provoqué des glissements de terrain dans les zones qui ont été fortement secouées.

Une réflexion sur “Séismes dans le Sud du Japon sur l’île de Kiushu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s