ss-160523-sri-lanka-flood-disaster-16_f45e8af823b03dd0e0f8225622963df6.nbcnews-ux-1024-900

Asie du Sud : Conditions climatiques extrêmes (inondations, glissements de terrain, cyclone Roanua – mai 2016)


Les météorologues ont prédit une saison de mousson 2016 plus intense que la moyenne au Sri Lanka cette année, en raison de l’affaiblissement des effets de El Niño. Bien que l’île située dans le nord de l’océan Indien au Sud-Est de l’Inde soit habituée à des moussons fortes accompagnées de pluies torrentielles et d’inondations, cette année, la saison des pluies semble exceptionnellement intense et précoce.

Une forte tempête tropicale s’est abattue sur le Sri Lanka le 15 mai 2016 causant de fortes précipitations sur l’Ouest de l’île principalement et des glissements de terrain. Cette dépression est remontée vers le Nord le long des côtes de l’Inde en se renforçant pour devenir le premier cyclone tropical de la saison, baptisé Roanua qui s’est abattu sur le Bangladesh.

Nasa Worldview 15 mai 2016
Nasa Worldview 15 mai 2016
Nasa Worldview 19 mai 2016
Nasa Worldview 19 mai 2016
Cyclone Tropical Roanu, Bangladesh
Cyclone Tropical Roanua, Bangladesh – Nasa Worldview

1- Inondations et glissements de terrain au Sri Lanka

Bilan au 26 Mai 2016 (OCHA – Bureau régional pour Asie et Pacifique)

OCHA - Bureau des Nations unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires - via Relief Web
OCHA – Bureau des Nations unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires – via Relief Web

Plus de 300 600 personnes ont été affectées par les inondations et les glissements de terrain. 104 personnes sont mortes et 99 étaient toujours portées disparues le 26 mai en grande majorité à cause du glissement de terrain à Aranayake, dans le District de Kegalle qui a détruit trois villages. Plus de 20 000 personnes étaient déplacées et vivaient dans des camps et des abris provisoires. Le 25 Mai, le Gouvernement du Sri Lanka estimait qu’un total de 128 000 maisons avaient probablement été affectées par la catastrophe dont 30 000 détruitesnou très endommagées.  
Il s’agit de la catastrophe la plus importante connue dans ce pays depuis 25 ans et de fortes pluies occasionnant des inondations devraient probablement se reproduire durant la saison de la mousson.

I-Télé : Vidéo ajoutée le 20 mai 2016

Le Gouvernement du Sri Lanka a annoncé l’adoption d’un nouveau code du bâtiment à l’échelle nationale afin d’atténuer les risques d’inondations futures. En effet, les décharges et les constructions illégales, qui ont occupé les marais et les zones de drainage depuis un quart de siècle, constituent la principale cause de ces inondations et de la destruction des habitations par glissement de terrain. Les terrains de la ville ne sont plus en mesure d’absorber l’accumulation de précipitations.

En plus de protéger les zones de drainage, le gouvernement va interdire les nouvelles constructions dans les zones sensibles aux glissements de terrain. « Il y aura un nouveau code à partir du 1er Juin et les constructions devront recevoir une approbation environnementale certifiant qu’elles ne seront pas situées sur une zone dangereuse« . Cependant, ce code ne concernera pas les bâtiments existants dans les zones sujettes aux glissements de terrain et il restera difficile d’empêcher la construction future sur les pentes dans les zones rurales où se concentre la majorité de la population. (Source : IRIN)

AFP – 19 Mai 2016 : L’armée sri-lankaise fouillait des montagnes de boue jeudi 19 mai en quête de dizaines de personnes portées disparues après un glissement de terrain qui a enseveli deux villages, tuant au moins 17 personnes

Dans la plupart des zones touchées par les inondations, les eaux de crue se sont progressivement retirées, mais il est urgent de nettoyer et de ramasser les déchets afin de prévenir les risques sanitaires. D’autant plus que beaucoup de famille retournent dans leurs habitations lorsqu’elles ne sont pas détruites ; certaines sont encore inondées et remplies de déchets…  Dans le district de Colombo, le plus touché dans le pays, un grand nombre de personnes vivaient sur des terrains marécageux et ne sont pas autorisées à revenir y habiter en raison du risque de nouvelles inondations.

Selon les estimations du gouvernement, entre 25 000 et 30 000 entreprises pourraient avoir été touchées par la catastrophe. Ce sont surtout les petites entreprises telles que les magasins, les chauffeurs de tuk-tuk et petits commerçants qui ont le plus souffert. Il est donc primordial de redémarrer l’activité économique et les activités de subsistance, parallèlement à la fourniture d’une aide alimentaire d’urgence, pour aider les personnes les plus vulnérables qui ont perdu tous leurs biens personnels et productifs.

2- Cyclone Roanua au Bangladesh

Cyclone Roanu - Bangladesh - n May 21 at 4:50 UTC (12:50 a.m. EDT) the MODIS instrument aboard NASA's Terra satellite captured Tropical Cyclone Roanu approaching Bangladesh. Credits: NASA Goddard MODIS Rapid Response
Cyclone Roanu – Bangladesh – May 21 at 4:50 UTC (12:50 a.m. EDT) the MODIS instrument aboard NASA’s Terra satellite captured Tropical Cyclone Roanu approaching Bangladesh.
Credits: NASA Goddard MODIS Rapid Response

Le cyclone Roanua s’est abattu le 21 mai sur les côtes du Bangladesh tuant au moins 21 personnes et en blessant une centaine. Les autorités ont déplacé environ 500 000 personnes dans 3 500 abris. Effondrement de maisons, glissements de terrain et marée de tempête qui a endommagé les digues dans la ville portuaire de Chittagong dans le sud-est.

Le Bangladesh est fréquemment touché par des cyclones durant cette période : en 2007, plus de 3.000 personnes ont été tuées par le cyclone Sidr et environ 200 personnes ont perdu la vie lorsque le cyclone Aila a frappé en 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s