1024px-Hurricane_Ike_Gilchrist_damage

Ondes de tempêtes/Storm Surges : Projet expérimental d’une cartographie préventive par le National Huricane Center


Les ondes de tempête (ou marées de tempête) liées à des tempêtes ou des cyclones constituent dans une grande partie des cas une grave menace pour la vie des populations et les habitats. C’est pour cette raison que la NOAA et le National Hurricane Center (NHC) ont décidé de mettre en oeuvre un projet expérimental cartographique destiné à mettre en évidence la localisation des risques d’onde de tempête et leur intensité en fonction des types de systèmes qui approchent des côtes, sous la forme d’une carte mise à jour en même temps que les bulletins émis pour les tempêtes tropicales et les ouragans par le NHC. Ces documents vont permettre d’identifier et de visualiser les zones les plus à risques en termes de submersion lors d’une onde de tempête. Ce projet de prévention a débuté en 2015 et continue cette année pour les cyclones tropicaux touchant le golfe du Mexique et les côtes de l’Atlantique aux Etats-Unis. Il complète les avis de vigilance et d’alerte.

À la fin du développement expérimental et de la consultation publique qui a lieu durant l’année 2016, ce produit devrait devenir opérationnel en 2017, si il est approuvé.

Damage caused by Hurricane Ike in the Bolivar Peninsula, Texas -16 September 2008 - Source : NOAA, (National Weather Service) Public domain
Damage caused by Hurricane Ike in the Bolivar Peninsula, Texas -16 September 2008 – Source : NOAA, (National Weather Service) Public domain

Le produit se présente sous la forme d’une carte interactive avec une légende simple :

  • Un couleur pour une alerte d’onde de tempête (storm surge warning) qui correspond à un risque d’inondation avec montée des eaux à l’intérieur des terres et mettant en danger la vie des populations à n’importe quel endroit de la zone spécifiée. Elle est publiée en général dans les 36 heures précédant l’arrivée d’un cyclone tropical ou ouragan, sub-tropical ou post-tropical. L’avertissement peut être émis plus tôt, quand d’autres conditions, telles que l’apparition de vents de force tempête tropicale, permettant ainsi aux autorités de pouvoir prendre des mesures de protection adaptées comme les évacuations, par exemple. L’alerte peut également être émise pour des lieux indirectement concernés par les inondations mais qui pourraient être isolés par les inondations dans les zones adjacentes.
  • Il en est de même pour une vigilance d’onde de tempête (storm surge watching) mais celle-ci est publiée dans les 48h.

Exemple : 

La carte prend en compte les éléments suivant :

  • Les inondations de submersion de l’océan causées par l’onde de tempête, y compris les rivières et les baies
  • Les marées astronomiques
  • L’élévation du terrain
  • Les incertitudes de la trajectoire, l’emplacement où l’ouragan va toucher terre, son intensité, sa vitesse de déplacement et sa taille.
  • La submersion de digues à l’intérieur ou les inondations résultant de défaillances des digues

Par contre, elle ne comprend pas l’action des vagues et les inondations dues aux précipitations.

Au cours de la période de développement expérimental, un fichier KML à ouvrir avec Google Earth sera disponible. Par ailleurs, le NHC sollicite les commentaires publics et suggestions d’améliorations qui pourront être utiles pour déterminer l’utilité du produit et sa mise en place définitive pour 2017.

2 réflexions sur “Ondes de tempêtes/Storm Surges : Projet expérimental d’une cartographie préventive par le National Huricane Center

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s