19516597463_6411c1a211_z

COP22 : L’action climat pour les océans (12 novembre)


La journée de l’Action sur les océans de la COP22 rassemblait plus de 400 participants de haut niveau venus du monde entier pour faire avancer les questions relatives aux océans et au changement climatique et proposer des mesures concrètes pour soutenir les objectifs de l’Objectif de Développement durable n° 14.

L’objectif 14 a pour but de conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable. Pour mémoire, quelques faits et chiffres :

  • Les océans couvrent les trois quarts de la surface de la Terre, contiennent 97% de l’eau de la Terre, et représentent 99% des espaces de vie disponibles sur terre en volume
  • Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour subvenir à leurs besoins
  • Globalement, la valeur de marché des ressources et industries marines et côtières est estimée à 3 milliards de dollars par an, soit environ 5% du PIB mondial
  • Les océans contiennent près de 200 000 espèces identifiées, mais les chiffres réels pourraient se compter en millions
  • Les océans absorbent environ 30% du CO2 produit par les humains et atténuent les impacts du réchauffement climatique
  • Les océans sont la plus grande source mondiale de protéines, avec plus de 3 milliards de personnes dépendantes des océans pour leurs principales sources de protéines
  • La pêche maritime emploie directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes
  • Les subventions à la pêche contribuent à l’épuisement rapide de nombreuses espèces de poissons et empêchent les efforts de sauvetage et de restauration de la pêche mondiale et des emplois qui y sont liés, générant une perte de 50 milliards de dollars par an pour le secteur de la pêche maritime.
  • 40% des océans du monde sont fortement touchés par les activités humaines, y compris la pollution, l’épuisement des ressources halieutiques et la disparition des habitats côtiers (Source : ODD)

Les principaux liens :

Différentes initiatives :

  • L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) ont annoncé leur initiative baptisée African Package for Climate-Resilient Ocean Economies. Cet ensemble ambitieux d’assistance technique et financière appuiera les économies vivant de l’océan en Afrique et vise à renforcer la résilience des océans et des zones côtières face au changement climatique, en s’adaptant aux priorités et objectifs spécifiques des pays. L’initiative mobilisera de 3.5 milliards de dollars et mettra en œuvre des programmes liés à l’adaptation et à l’atténuation de 2017 à 2020.

Lire à ce sujetVers la COP22 : Conférence ministérielle africaine sur les économies océaniques et le changement climatique Balaclava, République de Maurice, 1er septembre 2016

  • Le rôle important que jouent nos océans a été souligné au cours de la 43e session du GIEC à Nairobi (Kenya) plus tôt cette année. La session a convenu  de la préparation d’un rapport scientifique spécial sur les changements climatiques et l’océan. De plus, les océans font partie intégrante des Objectifs de développement durable des Nations Unies, sous l’objectif numéro 14 (ODD 14).Mais alors que les océans sont essentiels pour atténuer le changement climatique, le réchauffement de la planète les expose à des risques importants.La variabilité du climat, la dégradation de l’habitat et l’acidification des océans présentent autant de  risques supplémentaires pour la conservation et l’utilisation durable de nos océans que des communautés côtières ou insulaires.

Si les océans sont essentiels pour atténuer le changement climatique, le réchauffement de la planète les expose à des risques importants. La variabilité du climat, la dégradation de l’habitat et l’acidification des océans présentent autant de  risques supplémentaires pour la conservation et l’utilisation durable de nos océans que des communautés côtières ou insulaires.

  • Le Royaume du Maroc annonce son Initiative Ceinture Bleue qui vise à construire la résilience des communautés côtières et à promouvoir une pêche et une aquaculture durables conformément aux attentes de l’Objectif 14 de développement durable. Les domaines prioritaires seront les systèmes intégrés de surveillance côtière, la pêche durable et l’aquaculture sur l’ensemble de leur chaîne de valeur. Les solutions pour l’adaptation et les contributions à l’atténuation seront partie intégrantes d’une feuille de route définissant les priorités à mettre en œuvre. L’initiative est soutenue par un plan d’investissement et un programme de renforcement des capacités de 60 millions de dollars sur la période 2017-2020, qui s’appuie sur l’initiative Croissance Bleue lancée à la COP21 à Paris.

A voir sur la Croissance Bleue : Infographie

Croissance Bleue
Croissance Bleue
  • Les partenaires de la COP22 pour l’action sur les océans ont publié une feuille de route stratégique pour des mesures en faveur des océans et du climat de 2016 à 2021 : ce texte propose une vision de l’action sur les océans et le climat au cours des cinq prochaines années, de 2016 à 2021. Celle-ci porte sur six domaines majeurs: le rôle des océans dans la régulation du climat, l’atténuation, l’adaptation, les déplacements humains, le financement et le renforcement des capacités.

«Ces programmes ambitieux qui visent à renforcer la résilience des communautés côtières africaines sont essentiels pour relever les défis et les opportunités du changement climatique, en particulier pour les petits États insulaires en développement qui sont vulnérables», selon Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe des ressources naturelles de la FAO. «Les communautés côtières africaines sont parmi les plus touchées par le changement climatique. La FAO est pleinement engagée et prête à être au cœur de ces nouveaux programmes afin de travailler aux côtés des pays et des communautés et de réduire ainsi leur vulnérabilité, de renforcer leur résilience et de maximiser les opportunités qui peuvent naître du changement climatique.»

«La Banque mondiale est heureuse de faire partie de la mobilisation internationale du financement en réponse au Communiqué de Maurice. Le package présenté aujourd’hui pourrait représenter une contribution significative aux besoins d’adaptation des pays africains à mesure qu’ils développent leurs activités économiques liées à l’océan. Nous envisageons d’accélérer les activités de financement concessionnels dans ce domaine et sommes impatients de travailler avec nos partenaires pour accroître l’efficacité de l’aide au développement dans son ensemble», a déclaré Laura Tuck, vice-présidente du développement durable de la Banque mondiale.

«L’Initiative mondiale d’action stratégique sur les océans et le climat (impliquant Parties, organisations intergouvernementales, organisations non-gouvernementales, institutions académiques et universitaires, le secteur privé et autorités locales de toutes les régions du monde) mettra en œuvre les actions identifiées dans la feuille de route destinée à sauvegarder la santé des océans et le bien-être des populations côtières et à en faire rapport annuellement lors des conférences climatiques des Nations Unies» (ou COPs, selon le sigle en anglais), a déclaré Mme Biliana Cicin-Sain, du Forum mondial pour les Océans.

Les nombreuses discussions du jour ont traité des nombreux défis auxquels sont confrontés les océans du fait du changement climatique. Les sessions ont notamment traité des questions de sécurité alimentaire et de résilience, les défis et les solutions en matière d’adaptation, les efforts d’atténuation des pays, l’accès à la finance et au renforcement des capacités, ainsi que les solutions scientifiques pour atteindre l’ODD 14.

Source : Communiqué de la COP22 (Hakima El Haite, Maroc, et Laurence Tubiana, France, Championnes de haut-niveau pour le climat)

Liens complémentaires :

Matériel compilé par MS Bock-Digne (Planète Vivante). N’hésitez pas à l’utiliser pour des cours, des exposés ou des conférences en citant mon blog…

Une réflexion sur “COP22 : L’action climat pour les océans (12 novembre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s