Ecouté, vu et lu : 28/11- 4/12/2016 – Nourrir la population mondiale / Grande Barrière de corail


Cette semaine, nous avons écouté, lu et vu des informations sur les thèmes de la population et du blanchiment des coraux sur la Grande Barrière en Australie…

Ecouté : sur France Culture dans le cadre de l’émission La Méthode scientifique, « Comment nourrir 10 milliards d’êtres humains ? »

En 2050, l’évolution démographique sera telle que la population mondiale atteindra presque 10 milliards d’hommes. Comment les nourrir ? Quels défis et quelles solutions s’offrent à nous ?

RappelCette année, le 8 août [2016], l’humanité a épuisé toutes les ressources renouvelables de la planète et notamment, la nourriture. C’est le jour du dépassement, un jour qui avance inexorablement, d’année en année, à mesure que la population et ses besoins augmentent. Nous sommes aujourd’hui 7 milliards et demi. D’ici quelques dizaines d’années, lorsque l’humanité aura dépassé les 10 milliards d’individus, ce jour du dépassement remontera à une année complète, et nous vivrons à crédit sur les ressources naturelles de la terre.

Source : Sciences et Avenir
Source : Sciences et Avenir

A lire l’article de Science et Avenir : Ressources de la planète: l’humanité vivra à crédit à partir de lundi (3 août 2016)

A voir sur ce sujet, le film du CNRS sur les insectes comestibles qui sont aujourd’hui considérés comme une source alternative de protéines pour nourrir la population mondiale d’ici à 2050… : Insectes comestibles : une industrie à inventer

Intervenants

  • Pierre Feillet : directeur de recherche honoraire à l’Inra, est membre de l’Académie des technologies et de l’Académie d’agriculture de France
  • Céline Laisney : Fondatrice d’AlimAvenir, experte en veille sur l’alimentation

—————

Lu et Vu : La Grande Barrière de Corail

Les scientifiques (professeur Terry Hughes, directeur de l’Australian Research Council (ARC) Centre d’excellence pour Coral Reef Studies basé à James Cook University) ont confirmé la plus grande zone de blanchiment de coraux jamais observée. Il s’agit une bande de 700 km dans la région Nord de la Grande Barrière de corail en Australie. A cet endroit, la Grande Barrière a perdu une moyenne de 67% de ses coraux d’eau peu profonde dans les 8 à 9 derniers mois. Plus au sud, dans les vastes régions du centre et du sud de la Grande Barrière, les scientifiques ont signalé un nombre de coraux morts beaucoup plus faible (Source : Life and death after Great Barrier Reef bleaching – Coral Reef Studies)

La carte, détaillant la perte des coraux sur la Grande barrière de corail, montre comment la mortalité varie énormément du nord au sud. (Centre d'excellence pour ARC Coral Reef Studies)
La carte, détaillant la perte des coraux sur la Grande barrière de corail, montre comment la mortalité varie énormément du nord au sud. (Centre d’excellence pour ARC Coral Reef Studies)

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s