Typhon intense Nock Ten : alerte maximum aux Philippines


A 21h UTC, samedi 24 décembre, le super typhon Nock-Ten (nom local Nina) était situé à environ 520 km l’est de Manille (île de Luzon) et se déplaçait vers l’ouest-nord-ouest à environ 15 km/h durant les 6 dernières heures avec une houle significative d’un maximum de 13 mètres.

Trajectoire du super typhon Nock Ten (bulletin 21h UTC JTWC)

wp3016

Nock-Ten devrait toucher terre le 25 décembre sur la province de Catanduanes le jour de Noël dans l’après-midi ou la soirée (Philippine Atmospheric, Geophysical and Astronomical Services Administration), puis continuer vers l’ouest, s’affaiblissant graduellement en raison de l’interaction terrestre, et passer très près de la capitale de Manille le 26 décembre. Nock-Ten a probablement atteint le sommet de son intensité en catégorie 5, samedi matin, lorsque le Joint Typhoon Warning Center (Agence météorologique du Japon)) a estimé que la tempête embarquait des vents  de 241 km/ et un minimum dépressionnaire au centre 915 mb. Son intensité s’explique à la fois par un faible cisaillement des vents et une température de surface de l’océan chaude (29°C).

selection_396


Nock-Ten ne sera pas le premier typhon à frapper les Philippines le jour de Noël, mais il sera probablement un des plus intenses. Le bureau météorologique a mis en garde contre des vagues potentiellement meurtrières de deux mètres de hauteur, le long de la côte orientale, également contre les risques de glissements de terrain et d’inondations soudaines causées par de fortes pluies. Le service météorologique des Philippines (PAGASA) a prévu des hauteurs d’ondes de tempête allant jusqu’à 2,5 mètres près du lieu où Nock-Ten va toucher terre, sur les zones côtières orientales en regard de Camarines Sur, Camarines Norte et Catanduanes. Metro Manila, avec environ 12,8 millions de personnes, est également une ville à risque de submersion. Cependant, les risques majeurs seront moins importants du fait que Nock-Ten devrait faiblir en catégorie 1 avant d’atteindre Manille. Par ailleurs, Pagasa a déclaré que le typhon, qui a un diamètre d’environ 400 kilomètres, affectera les villes de Baras, Bato, Virac, Partido Area et Tiwi et Polangui à Albay

De récentes recherches soulignent que si des typhons majeurs, comme le Typhon Haiyan en 2013, avec des vents de 300 km/h suivait la trajectoire de plusieurs typhons historiques, ils pourraient provoquer des marées de tempête catastrophiques de 3,9m à 5,6 m le long de l’ouest Seaboard du grand Manille, même après l’affaiblissement de la tempête lors de son passage sur terre. Telle est la conclusion d’une présentation par affiches lors de la réunion de la semaine dernière de l’Union géophysique américaine par John Kenneth Belena Suarez de l’Institut national des sciences géologiques, Université des Philippines, intitulée « Possibility Of Generating Significant Storm Surge On The Western Seaboard Of Metro Manila, Philippines« . Les chercheurs ont étudié les typhons historiques depuis 1951 qui étaient passés sur Manille, comme Rita en 1978, Collen en 1992, Sybil en 1995, Bebinca et Xangsane en 2000. Mais il reste peu probable que ce soit le cas de Nock-Ten.

Le Bureau de la défense civile (OCD) a publié un avis samedi matin pour effectuer des évacuations préventives. Environ 400 000 personnes ont été évacuées, mais beaucoup ont d^trouver refuge chez la famille ou les amis car la capacité d’accueil des centres d’évacuation est insuffisante. L’aide humanitaire, y compris la nourriture, devait être distribuée aux personnes évacuées, y compris celles qui cherchaient refuge dans des maisons privées.

Local residents are being urged to hide in temporary shelters (EPA)
Local residents are being urged to hide in temporary shelters (EPA)

Des douzaines de ports ont été fermés, car les autorités mettent en garde contre des vagues potentiellement meurtrières.

Fermeture de certains aéroports et d’autres ont suspendus leurs vols comme Cebu et Puerto Princesa qui peuvent servir de sites d’évacuation.

Beaucoup de passagers étaient bloqués aujourd’hui dans les ports : près de 4 000 personnes en provenance de Visayas et Mindanao, 3 000 dans le port de Matnog, dans la province de Sorsogon…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s