Forte Tempête Tropicale Carlos : la Réunion en pré-alerte cyclonique (février 2017)


Vendredi 3 février, le préfet de l’île de la Réunion a déclenché la « pré-alerte cyclonique » en raison d’une dépression tropicale située à 740 km au Nord de l’île (petit rappel en passant : seul le préfet est habilité à déclencher ou non une alerte !).

Le samedi 4 février, cette dépression a été déclarée Tempête tropicale Carlos par Météo France

 

Bulletin Météo France du 5 février 2017 22h43 locales :

FORTE TEMPETE TROPICALE numéro 4 (CARLOS)
Pression estimée au centre: 985 HPA.
Position le 05 février à 22 heures locales: 17.6 Sud / 57.8 Est.
Distance des côtes réunionnaises : 435 km au secteur: NORD-NORD-EST.
Déplacement: EST, à 9 km/h.
Une nette dégradation du temps est prévue pour lundi 6 février avec des averses « fréquentes et parfois soutenues » qui vont persister dans l’est jusqu’en milieu de journée. « Partout ailleurs, les nuages se développent  en matinée. A la mi-journée, de belles averses se déclenchent de nouveau et arrosent copieusement les plaines, le volcan et les hauts de l’Ouest. Des débordements vers le littoral sont envisagés » selon Météo France. Le vent va progressivement se renforcer avec des rafales atteignant 60 à 70 km/h sur le Sud et le Nord de l’île.
Dans un article datant du 17 janvier 2017, Météo France rappelait que
« le bassin du Sud-Ouest de l’océan Indien n’a pas connu la moindre activité cyclonique, une situation évidemment très inhabituelle, quoique pas sans précédent. La fin des années 1990 avait ainsi été marquée par deux saisons (1997-1998 et 1998-1999) aux démarrages très tardifs (après la mi-janvier) (…). »
Une des raisons expliquant ce manque d’activité est une puissante anomalie de la circulation atmosphérique observée à grande échelle et concernant toute la zone de l’océan indien depuis le début du printemps austral. Cette anomalie produit un assèchement (forte subsidence) sur la partie Ouest de l’océan Indien (Madagascar, la Réunion et Maurice, alors que sur la partie Est (zone étendue et centrée autour de l’Indonésie et de l’Asie du Sud-Est  aux Philippines et au Nord de l’Australie en passant par la Papouasie) on observe une forte humidité (forte ascendance propice aux cyclones).
Ce contraste à l’échelle du bassin océanique, se répercute au niveau du champ de pression (carte-ci-dessous) : on observe une forte anomalie négative de pression sur la partie orientale et une anomalie positive sur la zone du Sud-Ouest de l’océan Indien tropical (structure dipolaire cf. explication dans l’article « Prévisions saison cyclonique 2016-2017 dans l’Océan Indien » du 29/11/2016 dans ce blog)
Source CMRS de la Réunion - Météo France
Source CMRS de la Réunion – Météo France

La conséquence de cette situation est un déficit d’activité nuageuse et donc de précipitations sur une grande partie de la zone Sud-Ouest de l’océan Indien durant les mois de novembre et décembre 2016 et, à l’opposé, une activité nuageuse provoquant des précipitations abondantes et supérieures à la normale dans la partie orientale : pluies diluviennes dans le Sud de la Thaïlande (supérieures à 600 mm localement), provoquant des inondations meurtrières (Les inondations ont fait au moins 40 morts dans le sud de la Thaïlande, Le Monde 15/01/2017)

 

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

Une réflexion sur “Forte Tempête Tropicale Carlos : la Réunion en pré-alerte cyclonique (février 2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s