L’Ouragan Irma de catégorie 5 attendu sur les Petites Antilles


L’ouragan Irma s’est intensifié aujourd’hui (05/09/2017) et est passé en catégorie 5 devenant un phénomène extrêmement dangereux avec des vents moyen de 280 km/h et des rafales à 300 km/h (source Météo France). Il s’agit d’un des plus puissants ouragans de l’Atlantique jamais observé. Les ouragans d’une intensité similaire dans cette région sont Mitch en 1998 et Rita en 2005 en se basant sur la vitesse des vents (tableau ci-dessous).

 Irma va s’approcher au plus près des Petites Antilles du nord dans la nuit de mardi à mercredi et dans la journée de mercredi.

Le bulletin du Centre national des ouragans (NHC) à 15h00 UTC (11h00 heure locale) indiquait que l’ouragan se trouvait à:

  • 365 km à l’est d’Antigua
  • 370 km de la Barbade

Si la Martinique est relativement épargnée, des vents de 120 à130 km/h souffleront sur la Guadeloupe, des pluies intenses sont attendues et des vagues de 5 à 7 m sur la côte atlantique. La situation est beaucoup plus préoccupante pour les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy qui se trouvent directement sous la menace directe de cet ouragan. On y attend des rafales de 260 à 280 km/h, jusqu’à l’équivalent de 3 mois de précipitations en 24h et des vagues d’une hauteur de 7 à 10 mètres avec un risque maximal de submersion.

L’ouragan se déplace vers l’Ouest à une vitesse de 22km/h et une pression au centre de 931 millibars. Cette trajectoire aujourd’hui, et passera vers le l’Ouest Nord-Ouest ce soir. Selon ces prévision, l’oeil  d’Irma devrait se déplacer sur le Nord des Petites Antilles cette nuit et en début de matinée demain.

Des alertes sont en cours et la vigilance maximale est de rigueur sur certaines îles des outremers français :

Source Météo France

e

Une cellule interministérielle de crise a été activée par le Premier ministre et a tenu sa première réunion ce mardi en fin d’après-midi en présence de Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur. Gérard Collomb, indique le communiqué de Matignon, a décidé de déployer, « de manière préventive, des moyens de renforts zonaux et nationaux sur les îles les plus exposées ».

En Guadeloupe, les écoles sont fermées depuis ce matin et jusqu’à demain soir. Les administrations seront fermées demain.

Les habitations situées sur les côtes basses ou en bord de falaise seront évacuées, en raison d’un risque d’inondation et de submersion mais aussi de l’érosion des falaises pouvant entraîner des effondrements. Les personnes évacuées seront relogées, dans des gymnases ou des abris mis à disposition par les communes.

A Saint-Barthélemy et Saint-Martin la situation est à haut risque et l’alerte rouge a été déclenchée…

Statistiquement, les trois premières semaines de septembre marquent un pic dans la saison des ouragans aux Antilles (cf. année 2016). L’intensité de l’ouragan Irma est en partie due à son déplacement sur des eaux de surface particulièrement chaudes notamment dans la mer des Caraïbes (29,5 à 30 °C) et des vents favorables qui permettent au système de se renforcer..

Infographies de rappel :

Schéma expliquant le fonctionnement d’un ouragan
Crédit photo : FP – Iris ROYER DE VERICOURT, Jean-Michel CORNU, Alain BOMMENEL

 

Fiche sur l’avion Lockheed WC-130 qui enregistre des données sur les cyclones
AFP – Gustavo Izús, arc


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s