Séisme au Japon 11 Mars 2011


5 ans après… (2016)

LibérationFukushima : «50 millions d’habitants ont failli être évacués»

Euronews : Fukushima : les villes évacuées toujours désertées par leurs habitants

Photos avant/après Fukushima, les cicatrices toujours visibles

2013

Fukushima, Une Population Sacrifiée

Ajoutée le 10 mars 2013
Fukushima, Une Population Sacrifiée, Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de 9 sur l’échelle de Richter a frappé au large du Japon. Un tsunami dévastateur s’ensuivi. Le Japon a été frappé par le plus violent séisme de son histoire. Le tremblement de terre, de magnitude 9, s’est produit au large des côtes nord-est du Japon. Suivi de nombreuses et puissantes répliques, il a provoqué un impressionnant tsunami. Les victimes se sont comptées à plus de 18000 et les dégats se sont comptés en plusieurs centaines de milliards. Ce tsunami créa la pire catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl en Russie en 1986. Ainsi le 15 mars 2011, l’accident nucléaire de Fukushima dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi eu lieu.Voici un documentaire sur cette population sacrifiée.

Mars 2012

Fukushima : récit d’une catastrophe nucléaire

Vendredi 11 mars 2011 à 14h46, un séisme de magnitude 9 se produit près de la côté Est du Japon. 44 minutes plus tard, un tsunami de 15 mètres s’abat sur la côte, notamment sur le site de la centrale Nucléaire de Fukushima Daiishi, qui abrite 6 réacteurs de la compagnie TEPCO.ANIMATION SONORE

2011

La terre a tremblé à nouveau au Japon mais cette fois…

11 mars 2011 Tsunami au Japon : le récit d’une catastrophe | Archive INA

17 mars 2011
Reportage consacré au tremblement de terre exceptionnel et au raz de marée qui ont frappé l’archipel du Japon il y a une semaine. Le vendredi 11 mars, à 14h43, la terre s’est mise à trembler pendant 2 minutes. A l’intérieur des immeubles, des stades, dans la rue, la population a été abasourdie par la force d’un tremblement de terre, dépassant 9 sur l’échelle de Richter. Au nord du Japon, en plus du tremblement de terre, un raz de marée gigantesque est venu balayer les côtes, s’enfonçant avec une violence inouïe dans les plaines, et dévastant tout sur son passage. Une alerte au « Tsunami » a été immédiatement lancée par les autorités et à 16h, des vagues de plusieurs dizaines de mètres détruisent tout sur leur passage. Plusieurs villes ont été purement et simplement rayées de la carte. Leur population a payé un lourd tribut, plusieurs milliers de morts. Des sites industriels comme des raffineries ou la centrale nucléaire de Fukishima vont désormais faire trembler le pays. Le samedi, les secours commencent à peine à s’organiser quand se produit une explosion à la centrale nucléaire à Fukushima. Dimanche, la situation d’urgence est décrétée, le monde entier scrute la centrale nucléaire. Mardi, les 4 réacteurs nucléaires sont en fusion, et dès le lendemain, l’empereur fait exceptionnel, prend la parole pour annoncer qu’il allait prier face à une situation imprévisible. Commentaire sur des images factuelles. Microtrottoir.[Source : prompteur France 2] Il est 20 heures et 43 minutes… Pour refermer ce journal spécial, et avant de passer la main à Envoyé Spécial pour d’autres reportages, nous avons voulu revenir sur cette semaine que le Japon n’oubliera jamais, où la troisieme puissance mondiale a vu deux vagues la faire vaciller… Celle du tsunami, puis celle de la peur, la peur des radiations… Voici ce récit, heure par heure, avec des images inédites… Un récit signé Olivier CAROW Images d’archive INA
Institut National de l’Audiovisuel

Dans la presse :

Les côtes japonaises frappées par un tsunami
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 11.03.2011 à 07h13 • Mis à jour le 11.03.2011 à 13h54

 

USGS

USGS
The M9.0 Great Tohoku Earthquake (northeast Honshu, Japan) of March 11, 2011 Source : USGS