Cartographie sur OpenStreetMap : l’exemple du séisme à Port-au-Prince


OpenStreetMap (OSM) est un projet destiné à réaliser une carte du monde, sous licence dite “libre”. Cela signifie, dans notre cas, que tout le monde est libre d’utiliser, d’améliorer, de distribuer ou d’effectuer des travaux dérivés à partir des cartes produites par OSM. Il s’agit donc d’une participation de cartographes basée sur la contribution de chacun (collecte de données, téléchargement de données, création et modification de ces données sur OSM. OSM peut également être utilisé pour la réalisation de vos propres cartes. Un Wiki est disponible pour toutes les explications.

Les contributeurs, une fois inscrits (ICI), ont la possibilité de recueillir les données sur le terrain (GPS, notes, photos…) et/ou de saisir ces données.

L’exemple d’Haïti, le lendemain du séisme est concluant. La communauté d’OpenStreetMap a lancé un appel afin de réaliser la cartographie de Port-au-Prince puis de Carrefour, des villes voisines et de Jacmel comme support aux services de secours (billet Planète Vivante « De l’utilité des images satellites et de la cartographie pour les interventions humanitaires« )

Voici la cartographie de Port-au-Prince avant le séisme :

Continuer de lire « Cartographie sur OpenStreetMap : l’exemple du séisme à Port-au-Prince »

De l’utilité des images satellites et de la cartographie pour les interventions humanitaires


Les images satellites et la cartographie qui en découle sont de plus en plus utiles à l’aide humanitaire : repérage des zones touchées par des catastrophes naturelles et humanitaires, en particulier, afin que les ONG puissent accéder aux régions les plus isolées le plus rapidement possible. C’est dans cet esprit que les informaticiens, cartographes et spécialistes en géomatique et en système d’information géographique travaillent sur les images satellites afin de déterminer de façon précise et en temps réel les zones concernées, par exemple, par les inondations, les camps de réfugiés ou de déplacés, les destructions dues aux séismes, etc.

Exemple de Carte de l’Afghanistan montrant les aspects de la situation civile du conflit :

morts des civils causées par les attaques aériennes d’octobre 2001 à décembre 2001 et nombre de personnes rapatriées avec l’aide de l’UNHCR en 2002  en interaction avec des indicateurs de vulnérabilité.

afghanistan_conflict_vulnerable_population

Source : UNOSAT

Continuer de lire « De l’utilité des images satellites et de la cartographie pour les interventions humanitaires »

1ere Journée mondiale de l’humanitaire : l’évolution des actions humanitaires


En décembre 2008, l’Assemblée générale (AG) des Nations Unies a désigné le 19 août 2009 première Journée humanitaire mondiale. Le fait d’avoir réservé une journée pour célébrer cet événement
constitue en soi une façon d’accroître la compréhension du public à l’égard des activités axées sur l’aide humanitaire étendue à l’ensemble du monde. Cette journée vise également à honorer les travailleurs
humanitaires qui ont perdu la vie ou ont été marqués dans leur chair dans l’exercice de leur fonction.
L’Assemblée générale invite tous les pays, tous les organismes du système des Nations Unies et toutes les organisations internationales et non gouvernementales à célébrer chaque année cette journée de
manière appropriée.

WHD

Continuer de lire « 1ere Journée mondiale de l’humanitaire : l’évolution des actions humanitaires »

Journée mondiale des Réfugiés 2009 « De vraies personnes, de vrais besoins »


La Journée mondiale des Réfugiés, le samedi 20 juin 2009, dont le thème est « De vraies personnes, de vrais besoins » souligne à juste titre que les réfugiés chiffrés à 42 millions et qu’en tant que personnes déracinées de force par les conflits et les persécutions ont de vrais besoins. Ce thème nous rappelle aussi que ces réfugiés ne sont pas des chiffres mais de vraies personnes possédant des droits et des besoins.

logo

Il s’agit d’une journée de sensibilisation : besoins en termes d’abris, de santé, d’instruction, de sécurité alimentaire, d’hygiène, de protection face à la violence sexuelle, de statut légal dans le pays d’asile. Une page spéciale a été réaliser à l’occasion où sont présentées des vidéos, les programmes pour le 20 juin… et un « tour » sur GoogleEarth

Continuer de lire « Journée mondiale des Réfugiés 2009 « De vraies personnes, de vrais besoins » »

Frontière Tchad/Soudan : une zone de conflit récurrente dans l’impasse


Alors que le 3 mai 2009, un accord sur la normalisation des relations entre le Tchad et le Soudan était signé à Doha (Quatar), des combats meurtriers ont opposé lundi 4 mai, à la frontière entre les deux pays, l’armée tchadienne aux rebelles.

La frontière entre le Tchad et le Soudan, qui s’étend sur plus de 1 300 km est une zone où transitent à la fois des commerçants, des nomades ainsi que des rebelles, constituant un espace particulièrement sensible en terme de conflits qu’aucun accord n’est encore parvenu à stopper. Par ailleurs, des camps de réfugiés, gérés par l’UNHCR  (Agence des Nations Unies pour les réfugiés), sont situés à l’Est du Tchad, le long de la frontière.

chadmap

Source : UNHCR

Continuer de lire « Frontière Tchad/Soudan : une zone de conflit récurrente dans l’impasse »