Le phénomène El Niño 2015-2016 : impacts sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire


El Niño est un phénomène océanique à grande échelle se produisant sur l’océan Pacifique le long de la ligne équatoriale et qui affecte le régime des vents, la température de la mer et les précipitations (cf. schémas et explication page « El Niño »).

Le phénomène El Niño 2015-2016

L’évènement El Niño qui a débuté au début de l’année sur le Pacifique équatorial a continué à se renforcer régulièrement depuis le début du mois de mai. L’anomalie moyenne de température de surface de la mer atteint à la fin du mois de septembre la valeur de +2,2°C (Figure 1) dans la région de l’océan Pacifique équatorial servant à surveiller le phénomène (zone géographique dite « Niño 3.4 » couvrant approximativement le centre de l’océan Pacifique équatorial). Cette anomalie correspond à un événement El Niño très fort (Source : Météo France).

Cette vidéo du WMO (Organisation Météorologique Mondiale) explique rapidement mais clairement le phénomène et ses conséquences.

Le document ci-dessous montre que

Le phénomène El Niño en cours sur le Pacifique Equatorial est l’élément majeur de l’état actuel du système climatique planétaire. Il a maintenant atteint son maximum d’intensité et se traduit par des anomalies de température de surface de l’océan qui peuvent dépasser localement +4°C dans l’est du bassin (Figure 1). Cet événement El Niño est d’un niveau comparable à celui de l’évènement de 1997/1998 qui restait jusqu’ici le plus intense observé depuis le début des mesures dans les années 1950(Source : Météo France).

Figure 1 : Anomalies de température de surface de l'océan en novembre 2015 en °C par rapport à la normale 1992-2013 (source : Mercator Océan). Le phénomène El Niño est clairement visible dans l'océan Pacifique au niveau de l'Equateur (eaux plus chaudes que la normale du jaune au rouge). L'océan indien est également entièrement plus chaud que la normale. A noter la position de la boite Nino3.4 qui sert à la surveillance du phénomène El Niño
Figure 1 : Anomalies de température de surface de l’océan en novembre 2015 en °C par rapport à la normale 1992-2013 (source : Mercator Océan). Le phénomène El Niño est clairement visible dans l’océan Pacifique au niveau de l’Equateur (eaux plus chaudes que la normale du jaune au rouge). L’océan indien est également entièrement plus chaud que la normale. A noter la position de la boite Nino3.4 qui sert à la surveillance du phénomène El Niño (Source Météo France)

Continuer de lire « Le phénomène El Niño 2015-2016 : impacts sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire »

Quel avenir pour Haïti ?


11,5 milliards de dollars seront nécessaires au cours des dix prochaines années pour reconstruire Haïti suite au séisme du 12 janvier. Mais s’agit-il seulement de milliards de dollars et comment, surtout les utiliser ? Haïti est à construire et non pas à « re-construire ». Cependant, seuls les Haïtiens pourront le faire à travers leurs choix.

Photo Marie-Sophie, Port-au-Prince 1987

Continuer de lire « Quel avenir pour Haïti ? »

Haïtiens déplacés par le séisme : se nourrir, travailler et vivre (9 février 2010)


Une carte élaborée à partir de la compilation de données en date du 7 février et publiée le 8 par le Programme Alimentaire Mondial (PAM/WFP) sur ReliefWeb, permet d’avoir une vision globale de la répartition et du nombre important des camps de déplacés à Port-au-Prince, ainsi que des points de distribution de l’aide alimentaire et des entrepôts de stockage.

Carte des points de distribution alimentaire et des camps de déplacés internes à Port-au-Prince (07/02/2010)

Source : OCHA One Response/WFP (PAM)

Continuer de lire « Haïtiens déplacés par le séisme : se nourrir, travailler et vivre (9 février 2010) »

Eradiquer la faim dans le Monde (Sommet de la FAO 16-18 novembre 2009)


Les chefs d’Etat et de gouvernement sont réunis depuis hier, lundi 16 novembre et pour 3 jours, à Rome, au siège de la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Ce sommet a pour but de mobiliser la volonté politique requise pour accroître les investissements dans l’agriculture et relancer l’effort international de lutte contre la faim. En effet, l’insécurité alimentaire mondiale s’est aggravée,  les prix des denrées alimentaires se maintiennent à des niveaux élevés dans les pays en développement… et le nombre de personnes souffrant de la faim ne cesse d’augmenter. En dépit de l’urgence alimentaire, aucun représentant des pays du G8 n’est présent à Rome.

Continuer de lire « Eradiquer la faim dans le Monde (Sommet de la FAO 16-18 novembre 2009) »

Réunions de haut niveau sur le problème alimentaire mondial pour la FAO à partir du 12 octobre 2009


Afin de préparer le Sommet mondial sur la Sécurité alimentaire qui se tiendra à Rome du 16 au 18 Novembre 2009, 3 réunions de haut niveau ont lieu en Octobre :

logo_Fao

1) le Forum d’experts de haut niveau «Comment Nourrir le Monde en 2050» aura lieu à partir de demain, 12 octobre 2009, jusqu’au mardi 13 octobre 2009. Les dernières évaluations de l’ONU sur la population mondiale estiment, qu’avant 2050, la planète sera peuplée par 9,1 milliards de personnes, chiffre nettement supérieur à celui de la population actuelle qui s’élève à 6,8 milliards. Cela représente une augmentation de 34% au cours des 41 années à venir.

Continuer de lire « Réunions de haut niveau sur le problème alimentaire mondial pour la FAO à partir du 12 octobre 2009 »