G8/G20 (Toronto, Canada) et développement des pays pauvres et émergents…


Comment ne pas être atterrés par le scandale d’un G20 coûtant probablement plus d’un milliard de dollars (article 20minutes) face, notamment, à une insécurité alimentaire plus alarmante que jamais dans les pays pauvres, sachant que 1 milliard de la population du monde souffre de faim chronique ! L’occasion de s’informer sur l’état d’avancement dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Photo United Nations Millennium Campaign

A l’occasion du G8 et du G20, un rapport préparé par l’ODI (Overseas Development Institute) et la Campagne du Millénaire des Nations Unies a été publié le 23 juin 2010. « Le Rapport 2010 sur les OMD (dont nous reparlerons dans d’autres billets) souligne les progrès enregistrés dans les domaines de la lutte contre la pauvreté, l’accès à l’éducation ou encore, l’accès accru à des sources d’eau potable. Cependant, il tire également le signal d’alarme quant aux retards très sérieux observés dans les domaines de la lutte contre la faim, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes » (End Poverty 2015 millennium campaign, en français).

Continuer de lire « G8/G20 (Toronto, Canada) et développement des pays pauvres et émergents… »

G20 : de gros moyens pour enrayer la crise


Les chefs d’Etats réunis à Londres lors du G20, se sont mis d’accord sur des objectifs importants annoncés simultanément par Gordon Brown et Nicolas Sarkozy lors de leurs conférences de presse.

3407346064_a328bd09d1

Prime Minister of the United Kingdom, Gordon Brown addresses the worlds media at the close of the London Summit at the ExCel Arena in London, UK today, April 2 2009.
Picture: Frantzesco Kangaris / newsteam.co.uk sur Flickr (licence Creative Commons)

Continuer de lire « G20 : de gros moyens pour enrayer la crise »

FMI : quel rôle dans la crise ?


Communiqué : Reuters 02.04.09 | 12h54

Le G20 va augmenter de $500 mds les ressources du FMI : « La dernière version en date du projet de communiqué du sommet du G20 à Londres prône une augmentation de 500 milliards de dollars des ressources du FMI, apprend-on jeudi de sources du G20, ce qui porterait à 750 milliards le financement total à la disposition du Fond monétaire international. Selon les sources, les Vingt autoriseraient aussi le Fonds à emprunter sur le marché en cas de besoin. La hausse préconisée reviendrait à tripler les ressources du FMI, puisque celui-ci est à l’heure actuelle en mesure de mobiliser 250 milliards de dollars. Le Japon et l’Union européenne ont déjà annoncé qu’ils débloqueraient chacun 100 milliards de dollars, et les États-Unis ont indiqué qu’ils apporteraient eux aussi 100 milliards« . (Reuters, via Le Monde)

Information LCI : « le montant actuel accordé au FMI pourrait être multiplié par 4 et porté à 1.000 milliards de dollars pour l’économie mondiale en employant les ressources et les moyens du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale , a-t-on déclaré de source diplomatique à Londres.

Par ailleurs, cet après-midi, « la vente possible d’une partie des réserves d’or du Fonds monétaire international pour alimenter ses liquidités » devrait être discutée (Reuters 02.04.09 | 12h38)

656099

Photo Reuters

Le FMI serait alors au coeur du règlement de la crise internationale.

Continuer de lire « FMI : quel rôle dans la crise ? »

G20 Londres 2009 : Sommet de haute importance


logo

Du 1er au 2 avril 2009 les leaders mondiaux, le Groupe des Vingt (G20), représentant 85 % de la production de la planète, se réunissent à Londres pour  la crise financière mondiale.

3405374292_98ff860017_b2

Family group shot of leaders at the reception with her Majesty the Queen and the Duke of Edinburgh at Buckingham Palace

Photo, Picture Daniel Hambury/Newsteam.co.uk, London Summit Flickr (Licence Creative Commons)

Continuer de lire « G20 Londres 2009 : Sommet de haute importance »

Le G20 à Washington (novembre 2008)


Les pays participant au sommet

h_4_carte_g20

Source : G20/AFP/Le Monde

Un des grands moments de ce sommet reste la présence des pays émergents qui, comme le montre le document ci-dessus, Les grands pays émergents, tirent la croissance mondiale vers le haut et qui doivent être associés à part entière aux sommets concernant les affaires économiques de la planète.

Les présidents du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, et d’Argentine, Cristina Kirchner, le 14 novembre 2008 à Washington

aleqm5hkfho97j2zf-hp7ba8bfifyotyla

Photo AFP/Présidence

Le Brésil et l’Inde qui se veulent les porte-paroles des pays émergents, veulent à tout prix que des décisions soient prises pour éviter des crises à répétition. En effet la crise actuelle touche de plein fouet les pays les plus pauvres dans la mesure où ils sont fortement dépendants pour les exportations de matières premières, entre autres. Les organismes financiers comme le FMI et la Banque Mondiale devront à l’avenir accorder une aide plus importante aux pays les plus vulnérables.

Le Premier ministre indien Manmohan Singh, le 13 novembre 2008 à New Delhi

aleqm5ibtwh7ul9q5vmt_ugg1gfl5ufjna

Photo AFP

Continuer de lire « Le G20 à Washington (novembre 2008) »