Forte tempête hivernale (Jonas) prévue sur l’Est des Etats-Unis


Une tempête hivernale de grande ampleur et potentiellement paralysante est prévue à partir de vendredi soir (22 janvier) et samedi dans l’Est des Etats-Unis. Selon le directeur du National Weather Service : De fortes pluies et de la neige poudreuse vont générer des conditions potentiellement meurtrières et présenteront des menaces pour les personnes et les biens. Les conditions de voyage devraient être sévèrement limitées si ce n’est impossibles pendant le pic de la … Continuer de lire Forte tempête hivernale (Jonas) prévue sur l’Est des Etats-Unis

Le coût humain des catastrophes liées au climat


Un nouveau rapport publié le 23 novembre 2015 par l’UNISDR et le CRED, «Le coût humain des catastrophes liées au climat », montre qu’au cours des vingt dernières années (1995-2015), 90% des catastrophes majeures ont été causés par 6.457 inondations, tempêtes, vagues de chaleur, sécheresses et autres événements liés aux conditions météorologiques enregistrées.

rapport_catastrophes_ONU

Les cinq pays touchés par le plus grand nombre de catastrophes sont:

  • les États-Unis (472),
  • la Chine (441),
  • l’Inde (288),
  • les Philippines (274),
  • l’Indonésie, (163).

 

Ce qui veut dire que 4 pays sur cinq (ou 3 si on considère la Chine comme un pays émergent mais avec de fortes potentialités économiques) sont des pays « dits » du Sud et que 4 de ces pays sont densément peuplés.

Les catastrophes liées à des condition climatiques sont devenues plus fréquentes à la fin des années 1990, avec un pic en 2005 (cf. diaporama)
Les catastrophes liées à des conditions climatiques sont devenues plus fréquentes à la fin des années 1990, avec un pic en 2005 (cf. diaporama)

Au cours de la saison Atlantique 2005 des ouragans, Katrina a touché terre en Louisiane. Cet ouragan est répertorié comme la pire catastrophe naturelle dans l’histoire des Etats-Unis (…) Source Planète Vivante.

katrina_five_18

Tuesday, Aug. 30, 2005, AP / David J. Phillip

Continuer de lire « Le coût humain des catastrophes liées au climat »

Coup de vent et forte houle sur le littoral atlantique !!!


« Mardi, Météo France a lancé un avis de fortes vagues sur le littoral aquitain. Un appel à la vigilance qui initialement allait jusqu’à ce mercredi matin 8 h, mais qui a été prolongé jusqu’à 18 h. D’après Météo France , les hauteurs moyennes des vagues ont atteint 6 à 8 mètres en fin de matinée, et doivent diminuer cet après-midi pour atteindre des valeurs de … Continuer de lire Coup de vent et forte houle sur le littoral atlantique !!!

Après Xynthia : les zones à risques en Charente-Maritime


En Charente-Maritime, contrairement à la Vendée, les différentes zones à risques sont plus difficiles à limiter et il subsiste encore, à ce jour, dans certaines communes, des « zones oranges » qui doivent faire l’objet d’une expertise plus approfondie afin de déterminer si elles deviendront des « zones jaunes » ou des « zones noires ». Donc c’est en ce sens que tout n’est pas encore fixé.

La commune de Charron, dans le Nord du département, a subi de gros dégâts le 28 février :  jusqu’à pratiquement 2 mètres d’eau dans certaines habitations.  Je me suis rendue le 5 mars sur la commune de Charron et j’y suis retournée le 5 avril, voici 2 photos permettant de comparer la situation à un mois d’intervalle.

Entre Bourg Chapon et Charron, vue depuis La Loge

Le 5 mars 2010
Bourg Chapon, Charente-Maritime, 05/03/2010 Inondations Xynthia
Route entre Bourg Chapon et Charron (17) 5 avril 2010

Photos Marie-Sophie Bock-Digne pour Planète Vivante

Continuer de lire « Après Xynthia : les zones à risques en Charente-Maritime »

Après Xynthia : la cartographie des « zones noires » en Vendée


Ce jeudi 8 avril 2010, la cartographie des risques en Vendée et en Charente Maritime (article à venir), faisant suite à la tempête Xynthia, a été dévoilée publiquement.

Il existe donc, pour le moment, 3 types de zones :

1) des « zones noires » ou zones d’extrême danger où les risques peuvent être mortels : ces zones doivent retourner à l’état naturel, avec d’éventuelles activités
diurnes, comme par exemple les activités ostréicoles. Elles sont donc déclarées inhabitables et non constructibles. Au total, 1510 maisons doivent être détruites, dont 915 en Vendée et 595 en Charente-Maritime, selon les chiffres des deux préfectures (à suivre car les chiffres varient selon les sources !).

Le cas de la Vendée est certes impressionnant mais il se comprend. Si on regarde la carte éllaborée par le SERTIT on remarquera qu’en ce qui concerne la pointe de l’Aiguillon, les zones inondées urbanisée délimitées par une ligne en pointillé rouge est particulièrement importante. Quant à la pointe elle-même, elle a été quasi totalement recouverte par la mer : la Dive est redevenue temporairement une île.

Extrait de la carte du SERTIT : Secteur de L’Aiguillon-sur-Mer à Charron, Vendée/Charente-Maritime

Thème: Suivi des inondations, surfaces inondées détectées à partir d’une image SPOT 4 (10m) acquise le 2 mars 2010 et d’images ENVISAT ASAR (12.5m) et Radarsat-2 (6m) acquises le 4 mars 2010 (échelle 1:50 000, Fond: Images SPOT 5 (2.5m) en couleurs naturelles acquises le 18 août 2009 et le 1er juin 2005)

Source : SERTIT, service de cartographie rapide

Continuer de lire « Après Xynthia : la cartographie des « zones noires » en Vendée »