Les forums internationaux


Le G20

Qu’est-ce que le G20 ?

Le G-20 est un forum informel qui a pour but de promouvoir des discussions ouvertes et constructives entre les pays industriels et les pays émergents sur des problèmes-clés liés à la stabilité économique mondiale. En contribuant au renforcement de l’architecture financière internationale et en fournissant des occasions de dialogue sur la politique nationale, la coopération internationale et les institutions financières internationales, le G-20 aide à soutenir la croissance et le développement à travers le monde.

Quels sont les membres du G20 ?

Les membres du G20 sont les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales de 19 pays : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Indonesie, Italie, Japon, Mexique, Russie, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Corée du Sud, Turquie, Royaume-Uni et Etats-Unis.

L’Union Européenne est également membre, représentée par le président de l’union dans le cadre de la présidence tournante et la Banque Centrale Européenne.  Pour assurer des forums économiques mondiaux, le Directeur général du Fonds monétaire international (le FMI) et le Président de la Banque mondiale, plus les représentants du Comité Monétaire et Financier International et le Comité de Développement du FMI et de la Banque mondiale, participent aussi aux réunions du G-20.

Le G-20 rassemble ainsi des pays industriels importants et des pays émergents de toutes les régions du monde. Ensemble, les Etats membres représentent autour de 90 % du produit national brut mondial, 80 % du commerce mondial (incluant le commerce interne de l’Union européenne) et les deux-tiers de la population du monde. Les G20 représente donc un poids économique important et une large adhésion qui lui donnent  légitimité et influence sur la gestion de l’économie mondiale et du système financier.

Quand le G20 a-t-il été fondé ?

La première rencontre du G-20 s’est tenue à Berlin les 15 et 16 décembre 1999.

Pourquoi le G20 a-t-il été fondé ?

Le G-20 a été créé pour répondre tant aux crises financières de la fin des années 1990 que pour permettre une reconnaissance de la  croissance que des pays émergent qui n’ont pas été qui n’étaient pas toujours inclus au sein des discussions économiques mondiales.

Avant la création du G-20, des groupements semblables existaient pour promouvoir le dialogue et l’analyse établis à l’initiative du G7. C’est le cas du G-22 qui s’est tenu à Washington D.C. en avril et octobre 1998. Son but était d’impliquer des pays n’appartenant pas au G7 afin de résoudre certains aspects mondiaux de la crise financière affectant alors des pays émergents.

Deux rencontres ont également suivi comprenant un plus grand nombre de participants (G-33) en mars et avril 1999 afin de discuter des réformes de l’économie mondiale et du système financier international. Les propositions faites par le G-22 et G-33 pour réduire la sensibilité de l’économie mondiale aux crises ont montré les avantages potentiels d’un forum consultatif international régulier incluant les pays émergents.

Comment fonctionne le G20 ?

Les ministres des finances et les directeurs des banques centrales du G20 se réunissent une fois par an. La dernière rencontre à eu lieu à Cap Town en Afrique du Sud les 17 et 18 novembre 2007. Cette année le meeting annuel se tient à Sao Paulo au Brésil les 8 et 9 novembre 2008.

La rencontre des ministres et gouverneurs est précédée par des réunions de travail de préparation de deux adjoints. Ce travail, qui prend la forme d’ateliers, permet de faire des rapports et des études de cas sur des sujets spécifiques, destinés à fournir aux ministres et aux gouverneurs une analyse et des aperçus afin de mieux cerner les défits politiques et les options possibles.

À la différence des organisations internationales comme l’Organisation pour la Coopération Économique et le Développement (l’OCDE), LE FMI ou la Banque mondiale, le G-20 (comme le G7) n’a aucun personnel permanent. Les rencontres du G-20 tournent entre les membres et se tiennent dans un pays différent chaque année.

dates_g20

En quoi le G20 diffère du G7 ?

Le G-7 a été créé en 1976 sous la forme d’un forum informel avec les 7 économies industrielles les plus puissantes : Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis. Le G-7 mène un dialogue et recherche des accords sur les questions économiques courantes sur la base des intérêts communs des pays.

Le G-20 créé en 1999 reflètent la diversité des intérêts des pays pays industriels et des économies émergentes. the diverse interests of the systemically significant industrial and emerging-market economies. Il émane du G20 un haut niveau de représentativité et de légitimité en raison de sa composition géographique et du grand nombre de la population représentée (2/3 de la population mondiale) ainsi que l’importance du PIB (90% du monde). Le G20 est caractérisé par la représentation élargie des pays de la planète à différents stades de développement et c’est dans ce sens qu’il a un impact plus important au niveau de ses résultats que le G7.

Tous les pays membres exercent-ils la même influence ?

La réalisation d’un consensus est le principe même du G-20 en ce qui concerne les commentaires, les recommandations et les mesures qui sont adoptées. Il n’y a aucun vote formel ou résolutions sur la base d’un vote pour des actions ou des critères économiques. Chaque membre du G-20 a une voix par laquelle il peut prendre une part active dans l’activité du G-20.

Quels sont les critères pour être membre du G20 ?

Dans un forum tel que celui du G20, il est particulièrement important que le nombre des pays impliqués soit restreint et fixéafin d’assurer une efficacité de l’action et une continuité des activités. Il n’y a pas de critère formel pour être membre du G20 et la composition du groupe est inchangée depuis sa création. En raison des objectifs du G20, il était considéré comme important que les pays et les régions fortement impliqués dans le système financier international soient inclus. Les aspects géographiques et démographiques jouent également un rôle majeur.

Comment le G20 travaille-t-il avec d’autres organisations internationales et forums ?

Le G-20 coopére de près avec d’autres organisations internationales et forums importants afin de développer un large potentiel de positions communes sur des thèmes complexes.

La participation du Président de la Banque mondiale, du directeur du FMI et des cconsela bonne intégration des processus du G-20 avec les activités des Institutions de Bretton Woods. Le G-20 travaille aussi , et encourage, les ordre organisations internationale, comme le Forum de Stabilité Financière pour l’amélioration des réformes dans la politique économique internationale et nationale, ainsi qu’avec des instotutions privées qui sont invitées au Forum du G20.

—————————–

Le G8

1) Qu’est-ce que le G8?

Le G8 est un forum annuel de discussion et de coopération créé par les pays les plus industrialisés du monde. Le G8 n’est ni une institution ni
une organisation internationale; il n’a aucune base juridique. Il ne prend pas de décisions contraignantes et n’a pas de règlement intérieur
formel ni de secrétariat permanent. En fait, le G8 fonctionne un peu comme un club informel.

2) Depuis quand ces sommets ont-ils commencé?

– Le premier sommet a été organisé en 1975 à Rambouillet, en France. Les chefs d’État ou de gouvernement allemand, américain, italien,
japonais et britannique avaient été invités par le président français pour discuter de questions économiques et financières, au cours de ce qui
s’appelait alors un sommet économique.
– Le Canada est devenu membre en 1976.
– Le président de la Commission européenne a été invité à participer au sommet de Londres, en 1977, avec le statut d’hôte (au départ, le rôle
de la Commission était limité à ses domaines de compétence exclusive).
– Au sommet d’Ottawa, en 1981, le président de la Commission européenne a participé pour la première fois en tant que membre à part
entière à toutes les discussions du sommet, une tradition qui s’est poursuivie jusqu’ici.
– La Russie a rejoint le G8 en 1998 lors du sommet de Birmingham, au Royaume-Uni.

3) Comment fonctionne le G8?

La présidence du G8 est assurée pour un an à tour de rôle par chacun de ses pays membres, en suivant l’ordre dans lequel chaque pays a
accueilli pour la première fois le sommet. Le pays qui exerce la présidence au cours d’une année déterminée est responsable de l’organisation
du sommet annuel et de la gestion de son ordre du jour. Les sommets sont préparés par un groupe de représentants personnels de chacun
des chefs d’État ou de gouvernement que l’on appelle les «sherpas».

Ces dernières années, le G8 a successivement été présidé par les pays suivants: le Royaume-Uni en 2005, la Russie en 2006, l’Allemagne en
2007, le Japon en 2008 et l’Italie en 2009. En 2010, la présidence du groupe sera exercée par le Canada.

4) Pourquoi l’Union européenne participe-t-elle au sommet du G8?

Parce que même en 1975, lors du premier sommet à Rambouillet, ce qui était alors la Communauté européenne était déjà une organisation
supranationale unique. Dans certains secteurs, la prise de décisions avait été transférée des différents États membres vers la Communauté.
La Communauté européenne disposait ainsi d’une compétence exclusive en matière de commerce international et de politique agricole, par
exemple. Il aurait donc été absurde, pour les membres du G8, de discuter de questions économiques comme le commerce international sans y
associer la Communauté.
Des représentants de la Communauté européenne ont participé pour la première fois à un sommet à Londres en 1977. Au départ, le rôle de
l’UE était limité à ses domaines de compétence exclusive, mais au fil du temps, le rôle de l’Union européenne n’a cessé de prendre de
l’importance. La Commission européenne a progressivement été associée à toutes les discussions politiques figurant à l’ordre du jour des
sommets et a participé à toutes les réunions de travail des sommets à partir du sommet d’Ottawa, en 1981. Actuellement, le président de la
Commission européenne participe en tant que membre à part entière aux sommets annuels du G8 et la Commission prend part à tous les
travaux préparatoires par l’intermédiaire du «sherpa» du président (M. João Vale de Almeida, qui est aussi son chef de cabinet).
Si l’UE est membre du G8, pourquoi ne parle-t-on pas de G9 ?

La Commission européenne est une organisation supranationale unique et non un État membre souverain; c’est pourquoi l’on parle de G8, le
«groupe des huit nations». Pour la même raison, la CE n’exerce pas la présidence tournante du G8. La Commission européenne n’est pas un
pays membre du G8, mais a tous les privilèges et obligations découlant du statut de membre, à l’exception du droit d’accueillir et de présider
un sommet. La Commission assume toutes les responsabilités qu’implique l’adhésion et les décisions approuvées par le président de la
Commission lors des sommets sont politiquement contraignantes.

—————–

Le G5

Au cours des années, les membres du  ont pris l’habitude d’inviter un certain nombre de pays émergents au sommet du G8 à des sections spécifiques de discussion, en raison du poids de leurs économies croissantes sur la scène mondiale afin de les impliquer mondialement et de chercher des solutions sur les changements majeurs mondiaux.

Le groupe des 5 (G5) comprend le Brésil, des personnels de la république chinoise, le Mexide, l’Inde et l’Afrique du Sud.

5) Pourquoi les dirigeants de pays tiers et d’organisations internationales sont-ils invités à rencontrer les dirigeants du G8 lors des sommets?

Le dialogue avec des pays tiers a toujours été une caractéristique importante des sommets du G8. Étant donné que les défis mondiaux à
affronter ont pris de l’ampleur et même atteint un point culminant, les membres de la communauté internationale ont renforcé leur
coordination, leur coopération et leur dialogue.

—————————–

Autres pays du Sommet du G8

Le but du G8  est de participer avec de nouvelles réponses sur les thèmes globaux de la politique et de l’économie.

En plus des membres du G8 + le G8 et le G5 il a été décidé par l’Italie l’intére les pays du NEPAD (In addition to its traditional members, (New Partnership for Africa’s Development)  the Italian duty Presidency has invited to the G8 Summit the countries that make up the Major Economies Forum, the NEPAD  founder states, the representatives of the African Union and Spain, Turkey and the Netherlands.

————————————————–


9 réflexions sur “Les forums internationaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s