Après Xynthia : la cartographie des « zones noires » en Vendée


Ce jeudi 8 avril 2010, la cartographie des risques en Vendée et en Charente Maritime (article à venir), faisant suite à la tempête Xynthia, a été dévoilée publiquement.

Il existe donc, pour le moment, 3 types de zones :

1) des « zones noires » ou zones d’extrême danger où les risques peuvent être mortels : ces zones doivent retourner à l’état naturel, avec d’éventuelles activités
diurnes, comme par exemple les activités ostréicoles. Elles sont donc déclarées inhabitables et non constructibles. Au total, 1510 maisons doivent être détruites, dont 915 en Vendée et 595 en Charente-Maritime, selon les chiffres des deux préfectures (à suivre car les chiffres varient selon les sources !).

Le cas de la Vendée est certes impressionnant mais il se comprend. Si on regarde la carte éllaborée par le SERTIT on remarquera qu’en ce qui concerne la pointe de l’Aiguillon, les zones inondées urbanisée délimitées par une ligne en pointillé rouge est particulièrement importante. Quant à la pointe elle-même, elle a été quasi totalement recouverte par la mer : la Dive est redevenue temporairement une île.

Extrait de la carte du SERTIT : Secteur de L’Aiguillon-sur-Mer à Charron, Vendée/Charente-Maritime

Thème: Suivi des inondations, surfaces inondées détectées à partir d’une image SPOT 4 (10m) acquise le 2 mars 2010 et d’images ENVISAT ASAR (12.5m) et Radarsat-2 (6m) acquises le 4 mars 2010 (échelle 1:50 000, Fond: Images SPOT 5 (2.5m) en couleurs naturelles acquises le 18 août 2009 et le 1er juin 2005)

Source : SERTIT, service de cartographie rapide

Continuer de lire « Après Xynthia : la cartographie des « zones noires » en Vendée »